Formation et reconversion : le « Pro-A » accessible pour les services de l’auto

Publié le par .

Depuis le 1 aout, le dispositif Pro-A de reconversion ou promotion par l’alternance est ouvert aux salariés de la branche des services de l’automobile.

Depuis le 1 aout, le dispositif Pro-A de reconversion ou promotion par l’alternance est ouvert aux salariés de la branche des services de l’automobile.
Depuis le 1 aout, le dispositif Pro-A de reconversion ou promotion par l’alternance est ouvert aux salariés de la branche des services de l’automobile.

Dans un contexte de fortes mutations du marché du travail, le dispositif Pro-A permet aux salariés, notamment ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail, de favoriser leur évolution ou promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Ce dispositif de reconversion ou de promotion par l’alternance est, depuis le début du mois, effective pour la branche des services de l’Automobile.

Mis en avant par le Ministère du Travail comme outil permettant la relance économique et sociale et le maintien dans l’emploi, il s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du compte personnel de formation (CPF).

Mis en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’entreprise, le dispositif Pro-A peut être mobilisé dans une optique d’évolution, de réorientation professionnelle ou de co-construction de projets qualifiants entre salariés et employeurs.

Consciente des enjeux d’un tel accord, la branche a mené au cours des dernières semaines un dialogue étroit et constructif avec les services du Ministère du travail (DGEFP) pour que soient rendues éligibles les certifications de la branche.

Sont ainsi éligibles à la « ProA » toutes les certifications dès lors qu’elles permettent d’accéder aux métiers en forte mutation ou en risque d’obsolescence. Outre les diplômes d’état éligibles de droit à ce dispositif, ce sont 113 certifications de la branche des Services de l’Automobile qui sont éligibles à la Pro-A.

Pris en charge par l’OPCO Mobilités, Pro-A permet aux entreprises :
- de satisfaire leur besoins spécifiques en compétences, d’anticiper toute risque d’obsolescences de celles-ci en raison des fortes mutations de leurs activités ;
- d’intégrer la Pro-A dans la palette des outils de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, en anticipant des départs à la retraite et en fidélisant par leur promotion les salariés ;
- d’être en capacité de faire face à la transformation des métiers et notamment en termes de mutations technologiques au regard du « Plan de Relance automobile » ;
- de répondre aux enjeux de diversification, de modernisation, de digitalisation, de robotisation et de transformation écologique de la filière automobile, au travers du développement à venir des véhicules électriques et autonomes.

Il doit constituer ainsi une opportunité pour parvenir à la sécurisation des parcours des actifs, renforcer leur employabilité, faciliter leur gestion de carrière, fluidifier leurs recrutements et sécuriser leur mobilité.

Pro-A concerne les métiers de la maintenance (mécanique et carrosserie), de la vente de véhicules, du dépannage, de la rénovation, du contrôle technique, du recyclage, de la location, des écoles de conduite et des stations-services.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Prix de l’Équipement, le grand rendez-vous de la filière de l’équipement d’atelier
    Prix de l’Équipement, le grand rendez-vous de la filière de l’équipement d’atelier
  • Les ZFE repoussées à 2030
    Les ZFE repoussées à 2030
  • FEV assiste les constructeurs de V.E. dans l’étude des infrastructures de recharge
    FEV assiste les constructeurs de V.E. dans l’étude des infrastructures de recharge
  • Daf Conseil présente sa prochaine vidéo
    Daf Conseil présente sa prochaine vidéo
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 14 au 18 juin 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 14 au 18 juin 2021
  • Franck Diego rejoint le GNFA comme directeur commercial
    Franck Diego rejoint le GNFA comme directeur commercial
  • Le Sénat pousse le rétrofit et la libéralisation des pièces captives
    Le Sénat pousse le rétrofit et la libéralisation des pièces captives
  • PS Team se lance en France
    PS Team se lance en France
  • Clas présente une offre adaptée à la loi Montagne II
    Clas présente une offre adaptée à la loi Montagne II
  • ZFE : l’association Eco Entretien propose une dérogation
    ZFE : l’association Eco Entretien propose une dérogation
  • ZFE : l’association 40 millions d’automobilistes promet une action en justice
    ZFE : l’association 40 millions d’automobilistes promet une action en justice
  • RTE pourra alimenter le parc électrique en 2035
    RTE pourra alimenter le parc électrique en 2035
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 7 au 11 juin 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 7 au 11 juin 2021
  • Le groupe Berner étoffe son réseau logistique en Europe
    Le groupe Berner étoffe son réseau logistique en Europe
  • Le garantisseur Icare en croissance de 2 % en 2020
    Le garantisseur Icare en croissance de 2 % en 2020

Newsletter
Recherche