Formation : la branche débloque 20 millions d’euros

Publié le par .

En partenariat avec la branche des services de l’automobile, l’Opco Mobilités débloque près de 20 millions d’euros pour former sur trois ans 14 000 salariés de l’automobile.

En partenariat avec la branche des services de l’automobile, l’Opco Mobilités débloque près de 20 millions d’euros pour former sur trois ans 14 000 salariés de l’automobile.
En partenariat avec la branche des services de l’automobile, l’Opco Mobilités débloque près de 20 millions d’euros pour former sur trois ans 14 000 salariés de l’automobile.

Le CNPA se félicite du lancement opérationnel de Compétences Emploi 2020-2022, programme visant à former près de 14 000 stagiaires dans le cadre de 357 000 heures de formation.

« Avec un budget prévisionnel s’élevant à 19,9 millions d’euros sur trois ans, ce programme constitue un investissement d’ampleur historique de la branche des services de l’automobile », commente le syndicat.

Un dispositif pour les entreprises de moins de 50 salariés, avec un accompagnement financier renforcé au bénéfice des entreprises de moins de 11 salariés

Ce programme, d’une durée de trois ans, a pour objectif d’améliorer la compétitivité des entreprises par l’acquisition et le développement des compétences de leurs collaborateurs au regard des évolutions technologiques issues :
- des nouvelles motorisations (véhicule hybride, électrique, hydrogène) ;
- de l’accélération de la connectivité des véhicules, avec ses répercussions sur le processus de maintenance et de vente ;
- du renforcement des normes liées à la protection de l’environnement et à la sécurité routière.

Pour les entreprises concernées, ce dispositif assure une prise en charge à 100 % par l’Opco Mobilités des coûts pédagogiques des actions de formation éligibles (dans la limite de 65 euros HT par heure de formation).

Par ailleurs, le CNPA a souhaité, avec les partenaires sociaux, apporter aux entreprises de moins de 11 salariés un accompagnement complémentaire financier dans le cadre de la crise sanitaire à travers la prise en charge d’une partie de la rémunération versée au salarié pendant sa période de formation.

Ce forfait complémentaire salarial, fixé à 13 euros HT, sera versé par l’Opco Mobilités sur la base du nombre d’heures de formation réellement suivies par chaque stagiaire, et cela, sans engagement spécifique de la part de l’entreprise. Toutes les actions de formation débutées avant le 31 décembre 2020 seront éligibles à ce forfait.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 18 au 22 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 18 au 22 janvier
  • Auto Glass et Euro Pare-brise rejoignent la FFC
    Auto Glass et Euro Pare-brise rejoignent la FFC
  • Une proposition de loi pour le véhicule historique
    Une proposition de loi pour le véhicule historique
  • [Vidéo] Les chiffres clés de la mobilité
    [Vidéo] Les chiffres clés de la mobilité
  • La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
    La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
  • Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
    Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
  • « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
    « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
  • TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
    TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
  • KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
    KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
  • 100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
    100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
  • Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
    Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
  • Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
    Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
  • Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement
    Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement

Newsletter
Recherche