France débosselage teste une nouvelle cabine mobile

Publié le par .

Le spécialiste du débosselage sans peinture entend rester novateur et met cette année à l’épreuve une nouvelle cabine de peinture transportable.

Le spécialiste du débosselage sans peinture entend rester novateur et met cette année à l’épreuve une nouvelle cabine de peinture transportable.
Le spécialiste du débosselage sans peinture entend rester novateur et met cette année à l’épreuve une nouvelle cabine de peinture transportable.

Alors que de violents orages de grêle menacent le pays, le spécialiste de la remise en état des petits chocs, France Débosselage, déploie et teste l’une de ses toutes dernières innovations : la cabine de peinture mobile.

L’an passé, dans un souci de ne dépendre de personne pour maintenir ses promesses d’efficacité et de rapidité d’exécution, la société a investi dans une première cabine de peinture avant de la transformer afin de la rendre transportable.

Plus grande, plus performante

Le spécialiste du débosselage a réinvesti cette année dans une deuxième cabine de nouvelle génération encore plus grande, plus performante mais aussi plus facilement transportable car pliable. En usage, la cabine mesure 4 mètres de large pour 6 mètres de profondeur. Un fois pliée, sa largeur passe à moins de 3 mètres. Elle fonctionne en surpression avec des vitesses d’air répondant aux normes françaises.

« Pensée et construite entièrement dans les ateliers France Débosselage à Cordemais, cette nouvelle génération de cabine de peinture pliable est une exclusivité mondiale », pointent les dirigeants de l’entreprise.

Une remorque sur mesure

La cabine est transportable en moins d’une journée sur les différentes plates-formes du spécialiste grâce à un camion dont la remorque a été construite sur mesure. Opérationnelle en quatre heures seulement et parfaitement autonome grâce à un groupe électrogène, elle assure les réparations en carrosserie traditionnelle.

Particulièrement innovant sur son secteur d’activité, France Débosselage a déjà présenté l’initiation au débosselage sans peinture en réalité augmentée, la facturation semi-automatisée et l’accueil du client opéré par un robot. L’entreprise se présente comme la première à avoir fait du sinistre de grêle une spécialité.

Mots clefs associés à cet article : Innovation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le CNPA organise son Salon de la carrosserie
    Le CNPA organise son Salon de la carrosserie
  • CDR Group inaugure un nouveau site de carrosserie à Montpellier
    CDR Group inaugure un nouveau site de carrosserie à Montpellier
  • La FRCI présélectionne 19 carrosseries
    La FRCI présélectionne 19 carrosseries
  • Avec Global Star Repair, Five Star devient éditeur
    Avec Global Star Repair, Five Star devient éditeur
  • Repair Zen (Axalta) : déjà 27 % des Five Star inscrits
    Repair Zen (Axalta) : déjà 27 % des Five Star inscrits
  • Pièces captives : l’Assemblée nationale adopte la libéralisation en la complétant sur le droit d’auteur
    Pièces captives : l’Assemblée nationale adopte la libéralisation en la complétant sur le droit d’auteur
  • Hygiène-Sécurité, attention danger !
    Hygiène-Sécurité, attention danger !
  • France Débosselage s’offre un nouveau siège social
    France Débosselage s’offre un nouveau siège social
  • Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
    Les enseignes de carrosserie récompensent leurs adhérents
  • Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
    Comment le Gouvernement entend libéraliser les pièces de carrosserie
  • Pièces : envolée des prix
    Pièces : envolée des prix
  • Carméléon : une école pour grandir
    Carméléon : une école pour grandir
  • Five Star déploie son panneau Repair Zen
    Five Star déploie son panneau Repair Zen
  • Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
    Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
  • La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
    La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers

Newsletter
Recherche