Geoffrey Michalak nommé directeur technique et formation au sein de SGS

Publié le par .

Début janvier 2020, Geoffrey Michalak a intégré le groupe SGS France comme directeur technique et formation des réseaux Auto Sécurité et Sécuritest.

Geoffrey Michalak, 39 ans (© SGS)
Geoffrey Michalak, 39 ans (© SGS)

Geoffrey Michalak est un ingénieur généraliste, diplômé d’un master en logistique et management. Après quinze années passées à des postes stratégiques au sein de Dekra, il était depuis 2018 vice-président du Service Excellence de Dekra SE, basé en Allemagne. Il est aujourd’hui nommé à la direction technique et formation des réseaux Auto Sécurité et Sécuritest.

Geoffrey Michalak commente : « Le groupe SGS, avec ses réseaux Auto Sécurité et Sécuritest, me semblait pouvoir proposer le niveau de qualité, de sérieux et de compétences auquel j’aspire. Cette direction technique va me permettre de revenir à des fonctions plus opérationnelles dans une structure à taille humaine dont l’ambition est forte : rester le numéro un en France, grâce notamment à l’excellence de ses outils et prestations. »

Geoffrey Michalak est également le représentant des réseaux Auto Sécurité et Sécuritest au sein des institutions, notamment au CNPA.

Parmi ses différentes missions, Geoffrey Michalak doit mener à bien deux projets :
-  Les outils à disposition des affiliés sur leur cœur de métier :
Le projet est de repenser les logiciels et les procédures en intégrant les technologies de pointe pour optimiser la réalisation opérationnelle dans les centres et la fiabilité du contrôle technique.

-  La formation des contrôleurs techniques :
Le but est de moderniser et d’enrichir le contenu de la formation des contrôleurs. Les réseaux travaillent sur la mise en place de leur propre plate-forme de formation à distance, intégrant les dernières technologies et une offre de formations élargie (à la relation client, à la connaissance des nouvelles technologies des véhicules, aux enjeux de ces technologies comme la maîtrise des donnée…).

En ce qui concerne le recrutement, véritable enjeu du secteur du contrôle technique, Geoffrey Michalak entend renforcer les collaborations entre les réseaux Auto Sécurité, Sécuritest et les établissements scolaires (lycées) ou organismes de formation. L’objectif est d’identifier les candidats potentiels et de leur assurer un parcours leur permettant d’atteindre le niveau des prérequis exigé, avant même d’entamer la formation réglementaire de contrôleur technique.

Mots clefs associés à cet article : Nomination, Auto Sécurité, Sécuritest, SGS

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bercy lance le comparateur « les prix des contrôles techniques »
    Bercy lance le comparateur « les prix des contrôles techniques »
  • Autovision maintient la formation de ses contrôleurs à distance
    Autovision maintient la formation de ses contrôleurs à distance
  • SGS acquiert le groupe Moreau
    SGS acquiert le groupe Moreau
  • Dekra joue la transparence
    Dekra joue la transparence
  • SGS acquiert CTA Gallet
    SGS acquiert CTA Gallet
  • Contrôle technique : un délai de 104 jours et pas de date butoir
    Contrôle technique : un délai de 104 jours et pas de date butoir
  • Modification des délais du contrôle technique
    Modification des délais du contrôle technique
  • Dekra se prépare à une grosse reprise
    Dekra se prépare à une grosse reprise
  • [Vidéo] Bernard Bourrier présente le plan de relance d’Autovision
    [Vidéo] Bernard Bourrier présente le plan de relance d’Autovision
  • Autosur forme en visio-conférence
    Autosur forme en visio-conférence
  • Autovision poursuit la formation des contrôleurs mais à distance
    Autovision poursuit la formation des contrôleurs mais à distance
  • Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
    Covid-19 : le Gouvernement acte un délai de trois mois pour le contrôle technique
  • Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
    Covid-19 : l’appel à l’aide des contrôleurs techniques
  • Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?
    Covid-19 : qu’en est-il du contrôle technique ?
  • Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019
    Contrôle technique : nette baisse de fréquentation en 2019

Newsletter
Recherche