Goodyear expose à Genève sa vision du pneu du véhicule autonome

Publié le par .

Goodyear présente en première mondiale au Salon de l’automobile de Genève l’IntelliGrip et l’Eagle-360, deux nouveaux concepts de pneumatiques destinés aux prochaines générations de véhicules autonomes.

L’IntelliGrip analyse les conditions de la route pour renforcer la sécurité des véhicules autonomes.
L’IntelliGrip analyse les conditions de la route pour renforcer la sécurité des véhicules autonomes.

Un pneumatique capable d’analyser les conditions de route pour les communiquer au véhicule : c’est le prototype que vient de dévoiler Goodyear au Salon de Genève 2016, qui a ouvert ses portes ce 1er mars. Baptisé IntelliGrip, ce pneu concept met en lumière les technologies qui équiperont la première génération de véhicules autonomes selon le manufacturier.

Dotée d’une technologie avancée de capteurs et d’une bande de roulement spécifique, l’IntelliGrip est en mesure d’évaluer l’état du revêtement routier, les conditions climatiques et même son état d’usure. Ces données sont alors transmises au système informatique central du véhicule pour contribuer à améliorer la performance de conduite et la sécurité. Dès que le pneu détectera une chaussée mouillée ou glissante, le véhicule autonome adaptera sa vitesse. Dans un communiqué, Goodyear précise collaborer avec de nombreux constructeurs pour améliorer notamment la connectivité entre les systèmes électroniques de contrôle de la stabilité, le freinage ou les suspensions lorsqu’elles sont pilotées.

« Par la réduction progressive de l’interaction et de l’intervention du conducteur dans les voitures autonomes, les pneus joueront un rôle de plus en plus important car ils représentent le seul lien avec la route » explique Joseph Zekoski, vice-président et directeur de la technologie de Goodyear.

L’Eagle-360, un pneu sphérique connecté par lévitation magnétique

JPEG - 104.7 ko
L’Eagle-360, un concept de pneu pour les véhicules autonomes de demain.
Pour Goodyear, IntelliGrip ne préfigure toutefois qu’une première évolution du pneumatique du véhicule autonome. L’équipementier américain a en effet dévoilé à Genève un second pneu concept, l’Eagle-360, qui se distingue par sa forme sphérique. Source d’inspiration pour le futur, ce prototype au profil multi-orientation offre une excellente manœuvrabilité puisqu’il permet aux roues de tourner plus facilement dans tous les sens.

À l’instar de l’IntelliGrip, l’Eagle-360 est équipé de multiples capteurs assurant la connectivité avec le véhicule. Parmi ses innovations, il est relié à la voiture grâce à la lévitation magnétique. Le pneu est « connecté » par des champs magnétiques, identiques aux concepts électromagnétiques des trains, pour améliorer le confort des passagers et réduire le niveau sonore. Pour garantir une meilleure performance, l’Eagle-360 bénéficie, en outre, d’une conception biomimétique qui s’inspire d’une variété de corail. Reprenant les mêmes éléments que l’éponge naturelle, ses blocs multidirectionnels et ses rainures s’adaptent à l’état de la route et aux conditions climatiques pour une adhérence optimale.

« Bien que le Goodyear Eagle-360 soit un véritable pneu concept, il préfigure certaines des innovations de Goodyear pour répondre aux besoins des conducteurs de demain. […] Nous sommes persuadés que le pneu concept Eagle-360 apportera une solution durable et de sécurité pour nos clients qui utiliseront des véhicules autonomes dans l’avenir » a déclaré Jean-Claude Kihn, président de Goodyear EMEA.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Goodyear, Geneva Motor Show, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Sorea élargit son offre avec la direction
    Sorea élargit son offre avec la direction
  • 50 millions d’euros pour accompagner les équipementiers vers l’électrique
    50 millions d’euros pour accompagner les équipementiers vers l’électrique
  • Éclairage : Tungsram revient en Europe
    Éclairage : Tungsram revient en Europe
  • Sidem étend son offre de coupelles de suspension
    Sidem étend son offre de coupelles de suspension
  • Une batterie, ça s’entretient
    Une batterie, ça s’entretient
  • La Fiev inquiète des annonces ministérielles de dernière minute
    La Fiev inquiète des annonces ministérielles de dernière minute
  • François Finet, directeur des ventes Europe chez Holts
    François Finet, directeur des ventes Europe chez Holts
  • ZF élargit son offre Lemförder pour V.E. et hybrides
    ZF élargit son offre Lemförder pour V.E. et hybrides
  • Cortéco poursuit dans la foulée d’Équip Auto
    Cortéco poursuit dans la foulée d’Équip Auto
  • Indasa souhaite s’imposer sur la France
    Indasa souhaite s’imposer sur la France
  • ZF devient le premier équipementier mondial
    ZF devient le premier équipementier mondial
  • Bilan positif pour Liqui Moly à Équip Auto
    Bilan positif pour Liqui Moly à Équip Auto
  • Aisin : nouveaux fluides et kit d’embrayage à double disque
    Aisin : nouveaux fluides et kit d’embrayage à double disque
  • Wolf Oil Corporation (Champion) invente le baril connecté
    Wolf Oil Corporation (Champion) invente le baril connecté
  • SKF se lance dans la formation en ligne
    SKF se lance dans la formation en ligne

Newsletter
Recherche