Goodyear sous le signe de la reprise

Publié le par .

Notamment porté par le très fort dynamisme du marché du remplacement, Goodyear publie de bons résultats au titre du premier trimestre de 2021, le meilleur depuis 2018.

Goodyear sous le signe de la reprise

« Nous enregistrons de très bons résultats financiers, avec une marge opérationnelle supérieure à celle du premier trimestre de 2020, mais aussi 20% plus élevée qu’au premier trimestre 2019, alors même que les volumes de ventes n’ont pas encore retrouvé leur niveau de l’avant-Covid », souligne Richard J. Kramer, président directeur général de Goodyear, qui rappelle qu’il a aussi fallu composer avec les conséquences des catastrophes météorologiques aux Etats-Unis et les problèmes de production des constructeurs en première monte, avec la fameuse « chips’ shortage crisis ».

Heureusement, le groupe annonce avoir pu compter sur un marché du remplacement très porteur. « Grâce à un mix produits faisant la part belle à nos nouveautés et à l’efficacité de notre distribution, nous avons pu soigner nos marges », indique encore Richard J. Kramer.

Une progression sur tous les grands marchés mondiaux

En données consolidées, au premier trimestre de 2021, Goodyear enregistre un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de dollars (+15% par rapport à la même période de référence en 2020). Les activités de remplacement ont progressé de 14%, bénéficiant de la reprise du secteur, mais pas uniquement, Goodyear assurant avoir aussi gagné des parts de marché. En première monte, la reprise est plus modérée, mais s’affiche tout de même à +5%.

Le groupe Goodyear et ses marques ont progressé sur tous les grands marchés mondiaux : +7% en Amérique (15,5 millions de pneus contre 14,5 millions au premier trimestre 2020), +24% dans la zone EMEA (12,7 millions de pneus contre 11,6 millions au premier trimestre 2020), et +27% dans la zone Asie-Pacifique (6,8 millions de pneus contre 5,2 millions au premier trimestre 2020). En Europe, le groupe a aussi lourdement investi dans son outil industriel, pour moderniser deux usines situées en Allemagne. Le groupe a aussi optimisé son organisation dans cette zone, via un plan d’économies pour l’administratif et les forces de vente.

Mots clefs associés à cet article : Marché, Pneumatique, Dunlop, Goodyear

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mirka rachète les meules Urma Rolls
    Mirka rachète les meules Urma Rolls
  • Brembo va acheter le groupe espagnol J.Juan
    Brembo va acheter le groupe espagnol J.Juan
  • Que pèsera le nouvel ensemble Goodyear Cooper ?
    Que pèsera le nouvel ensemble Goodyear Cooper ?
  • Goodyear fait évoluer sa gamme EfficientGrip
    Goodyear fait évoluer sa gamme EfficientGrip
  • Valeo retrouve son CA d’avant crise
    Valeo retrouve son CA d’avant crise
  • Michelin renoue avec la croissance
    Michelin renoue avec la croissance
  • Jens Schüler va prendre la tête de la division aftermarket de Schaeffler
    Jens Schüler va prendre la tête de la division aftermarket de Schaeffler
  •  Audrey Harling prend la tête de Tenneco DRIV Motorparts EMEA
    Audrey Harling prend la tête de Tenneco DRIV Motorparts EMEA
  • Aisin se réorganise et devient Aisin Corporation
    Aisin se réorganise et devient Aisin Corporation
  • Liqui Moly entre chez Feu Vert
    Liqui Moly entre chez Feu Vert
  • Jean-Michel Vermeire, nouveau patron de KYB France
    Jean-Michel Vermeire, nouveau patron de KYB France
  • Corteco promeut sa gamme de PSD
    Corteco promeut sa gamme de PSD
  • Wolf poursuit son engagement en rallye
    Wolf poursuit son engagement en rallye
  • ProovStation s’allie à Michelin pour l’inspection automatique des pneumatiques
    ProovStation s’allie à Michelin pour l’inspection automatique des pneumatiques
  • Le marché des transmissions automobiles a des perspectives de croissance
    Le marché des transmissions automobiles a des perspectives de croissance

Newsletter
Recherche