Grenoble-Alpes Métropole soutient le rétrofit

Publié le par .

C’est une première en France. La communauté d’agglomérations de Grenoble a voté le principe du versement d’une aide financière lors de la conversion d’un véhicule thermique en véhicule électrique.

C’est une première en France : la communauté d’agglomérations de Grenoble a voté le principe d'une aide financière lors de la conversion d’un véhicule thermique en électrique.
C’est une première en France : la communauté d’agglomérations de Grenoble a voté le principe d'une aide financière lors de la conversion d’un véhicule thermique en électrique.

Dans son programme d’aides et de solutions pour circuler et moins polluer, Grenoble-Alpes Métropole soutient le rétrofit. En effet, la communauté de communes a décidé d’octroyer une aide financière aux professionnels comme aux particuliers désireux de convertir leurs véhicules utilitaires thermiques en véhicules électriques.

« Le soutien de la métropole grenobloise est une importante référence. Après des mois de travail pour obtenir l’homologation et à quelques jours de la parution du projet d’arrêté rétrofit au Journal officiel de la République française, les membres de l’association AIRe vont pouvoir mieux développer la filière dans des régions et villes partenaires. Au même titre que les véhicules électriques neufs ou d’occasion, la conversion à l’électrique doit être soutenue par l’État et les régions. Aussi, nous appelons toutes les régions françaises, les collectivités et tous les candidats aux élections municipales à inscrire le rétrofit dans leurs programmes. Une vraie prime à la conversion ou à la transformation est plus vertueuse qu’une prime à la casse » insiste Arnaud Pigounides, coprésident d’AIRe.

Pour les particuliers, les aides de la métropole de Grenoble sont indexées sur le revenu du foyer fiscal et peuvent monter jusqu’à 7 200 euros. Pour les entreprises, l’aide est de 4 000 euros s’il s’agit d’un utilitaire de moins de 2,5 t et de 6 000 euros au-dessus (jusqu’à 7 tonnes). Les entreprises concernées sont celles de moins de 250 salariés (associations et professions libérales comprises) et jusqu’à cinq véhicules par société. Ces aides ne concernent que les véhicules utilitaires, y compris pour les particuliers.

Dans la même rubrique :

  • Equip Auto Alger songe à déployer des événements régionaux
    Equip Auto Alger songe à déployer des événements régionaux
  • Mauvais début d’année pour les ateliers
    Mauvais début d’année pour les ateliers
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 15 au 19 février 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 15 au 19 février 2021
  • IMA Technologies poursuit avec Feu Vert
    IMA Technologies poursuit avec Feu Vert
  • Le CNPA fait le point sur les perspectives pour 2021
    Le CNPA fait le point sur les perspectives pour 2021
  • La digitalisation du parcours d’achat des VN s’accélère
    La digitalisation du parcours d’achat des VN s’accélère
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 8 au 12 février
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 8 au 12 février
  • Un décret oblige les stations autoroutières à s’équiper en bornes de recharge électrique
    Un décret oblige les stations autoroutières à s’équiper en bornes de recharge électrique
  • La vague de froid fait bondir l’activité de Mondial Assistance
    La vague de froid fait bondir l’activité de Mondial Assistance
  • IES Synergy accélére sur l’innovation
    IES Synergy accélére sur l’innovation
  • FlexFuel Energy Development réintègre la French Tech 120
    FlexFuel Energy Development réintègre la French Tech 120
  • Les deux propositions chocs du projet de loi Climat et résilience
    Les deux propositions chocs du projet de loi Climat et résilience
  • Forte mobilisation et vif succès pour la sixième édition de la Semaine des services de l’automobile
    Forte mobilisation et vif succès pour la sixième édition de la Semaine des services de l’automobile
  • Dans le rouge en 2020, Total compte aussi changer de nom
    Dans le rouge en 2020, Total compte aussi changer de nom
  • Ne dites plus France Atelier, dites « Keybas »
    Ne dites plus France Atelier, dites « Keybas »

Newsletter
Recherche