Groupe SGS : 200 postes à pourvoir chez les contrôleurs techniques

Publié le par .

Le groupe SGS lance un plan de recrutement de 200 salariés pour ses 2 000 centres de contrôle technique sous les marques Sécuritest, Auto Sécurité et Vérif’Autos.

Le groupe SGS lance un plan de recrutement de 200 salariés pour ses 2 000 centres de contrôle technique.
Le groupe SGS lance un plan de recrutement de 200 salariés pour ses 2 000 centres de contrôle technique.

Face au durcissement des critères d’entrée dans la profession et au déficit de connaissance et d’image du métier, les enseignes de contrôle technique du groupe SGS (Sécuritest, Auto Sécurité et Vérif’Autos) lancent un programme de recrutement de 200 contrôleurs techniques cette année.

Les nouvelles recrues seront réparties dans les 2 000 centres de contrôle technique du groupe et représenteront plus de 6 % de l’effectif actuel des contrôleurs, qui passerait alors de 3 600 à 3 800 personnes.

Au sein du groupe, une ressource à temps plein est mobilisée pour développer les actions de sensibilisation dans les établissements scolaires et auprès des partenaires spécialisés (prescripteurs de l’emploi - formation).

Pour atteindre ses objectifs de recrutement, la société mettra prochainement en ligne un site d’information incluant une bourse des offres d’emploi. D’ici là, il est possible de déposer une candidature sur la page www.devenir-controleur.fr. Le groupe envisage aussi une présence publicitaire sur les réseaux sociaux.

Afin de recruter plus facilement, l’entreprise précise que la formation peut être rémunérée et que les embauches sont réalisées directement en CDI.

« Intégrer le secteur du contrôle technique, c’est participer à une mission d’intérêt général, évoluer dans un environnement de travail dynamique et moderne, bénéficier d’un niveau de rémunération intéressant avec l’assurance d’une formation tout au long de la vie et des évolutions possibles », explique le groupe SGS.

Pour travailler dans un centre de contrôle technique, il faut avoir un casier judiciaire vierge et être titulaire d’un bac pro auto ou d’un BTS après-vente auto. La formation à l’embauche est de 315 heures, puis de 20 heures par an.

Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les mauvais chiffres prévisibles du contrôle technique sont tombés
    Les mauvais chiffres prévisibles du contrôle technique sont tombés
  • Dekra poursuit sa diversification
    Dekra poursuit sa diversification
  • Nouveau CT : pas si terrible que cela
    Nouveau CT : pas si terrible que cela
  • [infographie] Autovision explique le nouveau contrôle technique
    [infographie] Autovision explique le nouveau contrôle technique
  • SGS complète la formation de ses contrôleurs techniques sur smartphone
    SGS complète la formation de ses contrôleurs techniques sur smartphone
  • Sébastien Danvel nommé président d’Auto Sécurité
    Sébastien Danvel nommé président d’Auto Sécurité
  • Le durcissement programmé du contrôle technique
    Le durcissement programmé du contrôle technique
  • Contrôle pollution au C.T. : le ministère rend sa copie
    Contrôle pollution au C.T. : le ministère rend sa copie
  • Contrôle technique 2018, quelles sont les réelles modifications ?
    Contrôle technique 2018, quelles sont les réelles modifications ?
  • Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
    Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
  • SGS prête ses contrôleurs techniques
    SGS prête ses contrôleurs techniques
  • Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.
    Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.
  • Sécuritest aura un nouveau président en octobre
    Sécuritest aura un nouveau président en octobre
  • Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
    Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
  • Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960
    Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960

Newsletter
Recherche