Gruau sort de la procédure de sauvegarde

Publié le par .

Le groupe Gruau annonce qu’il sort de la procédure de sauvegarde qui avait été ouverte il y a un an suite à une brutale réduction de commande par un constructeur. La décision a été validée par le tribunal de commerce de Nantes et le président Patrick Gruau envisage l’avenir avec une confiance retrouvée.

Gruau sort de la procédure de sauvegarde

Le coup de tonnerre du 23 décembre 2019 est encore dans les esprits. En effet, il y a à peine plus d’un an, Gruau, leader européen de la carrosserie sur VU, sollicitait la protection du tribunal de commerce de Nantes suite à l’enchaînement de plusieurs événements défavorables, dont une réduction de commande très significative de la part d’un constructeur. Aujourd’hui, le groupe peut annoncer qu’il sort de la procédure de sauvegarde et Patrick Gruau, son président, ne cache pas son soulagement.

La force des équipes du groupe

« Cette année 2020 aura été particulièrement éprouvante pour tous et la crise socio-sanitaire qui a suivi notre mise sous sauvegarde a été une double épreuve. Gruau a prouvé sa capacité d’endurance dans un contexte de grande incertitude, le groupe a su se transformer, s’adapter et s’ouvrir à de nouveaux projets ! J’avais confiance en notre dossier, au vu de la solidité et de la qualité de la préparation des plans. Il n’empêche que j’accueille cette décision du tribunal de Nantes avec soulagement. J’ai été très sensible à l’engagement de nos collaborateurs et de tous nos managers ; une fois de plus, cela m’a conforté dans les bénéfices d’un management par projet où les valeurs humaines ont une place essentielle », met-il en avant.

Des décisions difficiles

La période d’observation dont Gruau a bénéficié, lui a permis de repenser son modèle économique, d’améliorer son agilité et de retrouver une bonne trésorerie. En parallèle, grâce à la mobilisation de ses équipes, le groupe s’est profondément restructuré sur l’ensemble de ses sites et procédera au remboursement de sa dette selon un échéancier approuvé par ses créanciers. Il y a eu des décisions douloureuses à prendre et deux sites ont ainsi été fermés, en Espagne et à Corbeil-Essonnes (Essonne), pour une centaine de postes supprimés, dont 27 à l’occasion d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) sur le site de Laval (53). Rappelons encore que Gruau, qui avait sollicité un prêt garanti par l’État (PGE) dans le cadre de la crise sanitaire, n’a pas pu en bénéficier en raison de la procédure de sauvegarde.

Se projeter à nouveau dans l’avenir

« Nous avons aussi bénéficié des relations de confiance qui ont été tissées de longue date avec nos clients, avec nos fournisseurs, avec nos partenaires financiers et avec les services de l’État. Leurs témoignages de soutien et l’envie pour trouver les bons accords ont libéré de l’énergie pour dégager les meilleures solutions pour chacun », souligne encore Patrick Gruau, qui précise aussi que « les actionnaires historiques de la société, pour preuve de leur engagement, se sont attachés à renforcer les fonds propres du groupe ».
Gruau confirme donc son nouveau projet d’entreprise fondé sur son caractère de multi-spécialiste et une ambitieuse internationalisation. Le plan de transformation, initié en 2019, a été poursuivi en 2020, adapté au contexte naturellement, et restera naturellement à l’agenda de 2021. Gruau a enregistré un chiffre d’affaires de 215 millions d’euros en 2020, en baisse de 22,9 % par rapport à 2019 (279 millions d’euros), mais a donc plutôt bien fait face aux lourdes conséquences économiques de la crise sanitaire, en tenant notamment ses positions sur les marchés porteurs tels que la santé, la distribution, le BTP, etc.

JPEG - 733.5 ko
Patrick Gruau, président du groupe éponyme.

Dans la même rubrique :

  • Formation-recrutement : quand la filière se mobilise, ça marche !
    Formation-recrutement : quand la filière se mobilise, ça marche !
  • Cora : petites confidences de Stéphane Holt
    Cora : petites confidences de Stéphane Holt
  • Capsauto atteint un réseau de 2800 carrossiers partenaires
    Capsauto atteint un réseau de 2800 carrossiers partenaires
  • Les pièces d’occasion représentent
    Les pièces d’occasion représentent "officiellement" 3 % dans les carrosseries
  • La FFC annonce l’arrivée de OuiGlass sur l’outil Tribu
    La FFC annonce l’arrivée de OuiGlass sur l’outil Tribu
  • Axial propose à ses adhérents un DMS sur mesure
    Axial propose à ses adhérents un DMS sur mesure
  • BCA Expertise va s’appuyer sur l’intelligence artificielle
    BCA Expertise va s’appuyer sur l’intelligence artificielle
  • Début d’année difficile pour la carrosserie
    Début d’année difficile pour la carrosserie
  • GT Motive s’ouvre à l’intelligence artificielle
    GT Motive s’ouvre à l’intelligence artificielle
  • Qapter, le chiffrage intelligent de Solera (Sidexa)
    Qapter, le chiffrage intelligent de Solera (Sidexa)
  • Fix Auto s’impose à Castres
    Fix Auto s’impose à Castres
  • Le réseau Axial accueille quatre nouveaux adhérents
    Le réseau Axial accueille quatre nouveaux adhérents
  • L’Electric Five Star Tour se poursuit
    L’Electric Five Star Tour se poursuit
  • Stéphane Colet prend la direction commerciale d’Aniel MarketPlace
    Stéphane Colet prend la direction commerciale d’Aniel MarketPlace
  • Le CNPA propose des rencontres régionales pour soutenir les carrossiers
    Le CNPA propose des rencontres régionales pour soutenir les carrossiers

Newsletter
Recherche