Hausse de 12,4 % du marché de l’occasion en janvier

Publié le par .

Selon le baromètre d’AutoScout24, le marché du véhicule d’occasion confirme sa croissance et affiche une hausse de 12,4 % en janvier 2020. Ainsi, le rapport VO/VN atteint 3,7.

Baromètre AutoScout24 du marché de l’occasion de janvier 2020. (© AutoScout24)
Baromètre AutoScout24 du marché de l’occasion de janvier 2020. (© AutoScout24)

Le mois de janvier enregistre une forte hausse des immatriculations avec 499 814 unités et une croissance de 12,4 % par rapport à janvier 2019. Le segment des véhicules de plus de 10 ans enregistre, lui, une forte progression de 17,3 %. Parallèlement, le marché du véhicule neuf recule de 13,4 %, soit près de 21 000 unités de moins. Selon AutoScout24, l’introduction du nouveau malus est certainement liée à cette décroissance.

Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France, explique : « Janvier affiche une belle progression du marché du véhicule d’occasion avec plus de 12 % de hausse et confirme sa dynamique (décembre 2019 enregistrait déjà un excellent score (+ 18,3 %). Cette performance est probablement à mettre en regard avec la forte baisse du marché du véhicule neuf, qui est touché par l’introduction du nouveau malus. Malheureusement, plus de la moitié de cette augmentation des immatriculations en occasion (54 969 unités) est à mettre à l’actif des véhicules de 11 ans et plus (28 117 unités). En termes de modernisation et de dépollution du secteur automobile, ce phénomène ne va hélas pas dans le bon sens. »

Hausses et baisses selon les marques, les âges et les motorisations

Dans l’ensemble, toutes les marques affichent de bons résultats. Du côté des françaises, Renault et Peugeot enregistrent chacune une hausse de 10,4 % et Citroën, une hausse de 9,2 %. Les constructeurs allemands connaissent de belles performances. Ainsi, BMW progresse de 17,8 %, Mercedes de 17 % et Volkswagen de 15,8 %.

En ce qui concerne l’âge des occasions, les plus anciennes reprennent leur croissance depuis déjà quelques mois et intéressent de plus en plus d’acheteurs, alors que les occasions de 1 an et moins sont en perte de vitesse. Les jeunes VO continuent tout de même d’attirer les acquéreurs.

Du côté des motorisations, les essence ont gagné près de 5,17 % de part de marché en un an. Le diesel enregistre une croissance de 8,3 % en moyenne, liée aux ventes des segments plus âgés. Enfin, les motorisations hybrides (27,08 %) et électriques (13,85 %) progressent mais ne possèdent pas encore d’importantes parts de marché.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
    Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
  • Stampyt lance le « détourage hybride »
    Stampyt lance le « détourage hybride »
  • Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril
    Baisse de 77,3 % des ventes VO en avril
  • Trustoo conseille à distance
    Trustoo conseille à distance
  • L’Argus gèle sa cote
    L’Argus gèle sa cote
  • Carventura maintient une partie de son activité
    Carventura maintient une partie de son activité
  • Covid-19 : le marché de l’occasion en recul de 78 %
    Covid-19 : le marché de l’occasion en recul de 78 %
  • Stampyt lance Stampyt Protect
    Stampyt lance Stampyt Protect
  • Les ventes de VO en hausse de 7,8%
    Les ventes de VO en hausse de 7,8%
  • Autorigin et Weeflow nouent un partenariat
    Autorigin et Weeflow nouent un partenariat
  • Carventura, « l’occasion sans concession »
    Carventura, « l’occasion sans concession »
  • Bodemer lance la construction d’une usine à VO
    Bodemer lance la construction d’une usine à VO
  • Chekoto lance une application de contrôle des VO
    Chekoto lance une application de contrôle des VO
  • [Vidéo] Quelles solutions photo/vidéo pour les VO ?
    [Vidéo] Quelles solutions photo/vidéo pour les VO ?

Newsletter
Recherche