Hausse des inspections du travail sur site

Publié le par .

La direction générale du travail (DGT) demande à l’ensemble du système d’inspection du travail de renforcer le nombre et l’efficacité des contrôles sur site. Le but est de garantir la santé et la sécurité des salariés.

Le ministère du Travail demande à ses services d’inspection d’élargir leurs contrôles sur site.
Le ministère du Travail demande à ses services d’inspection d’élargir leurs contrôles sur site.

Depuis le début de l’état d’urgence sanitaire, de nombreuses lettres d’observations ont été adressées par les agents de contrôle de l’inspection du travail. Ce sont au total 42 mises en demeure envoyées aux employeurs afin qu’ils mettent en œuvre les prescriptions sanitaires et mesures de prévention indispensables, sous peine de procès-verbal et de transmission au Parquet. Plusieurs procédures de référés ont d’ailleurs été engagées devant les tribunaux.

Respect des consignes sanitaires

Le mode d’intervention à distance est privilégié pour des raisons sanitaires. Mais avec la reprise progressive des activités, la DGT demande aux agents de contrôle d’accroître les interventions sur site dans le but d’apprécier la réalité des situations de travail et de procéder aux constats. Aujourd’hui, une méthodologie de contrôle efficace a été mise en place, et les services de l’inspection ont reçu de nouvelles dotations de masques. Par ailleurs, des déplacements dans le cadre d’opérations ciblées seront organisés dans les commerces de détail alimentaires et les établissements accueillant du public ou sur les chantiers. Ces actions seront menées avec la force publique et les services de la répression des fraudes.

Xavier Horent, délégué général du CNPA, commente « Je ne peux par conséquent que vous recommander la plus grande vigilance quant à la bonne mise en place des mesures de sécurité préconisées par le Gouvernement, et d’utiliser le guide de recommandations sanitaires établi par les partenaires sociaux de notre Branche dans le cadre paritaire d’IRP-Auto. »

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
    La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
  • Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
    Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
  • Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
    Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
  • Le GNFA dans la tourmente
    Le GNFA dans la tourmente
  • Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
    Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
  • Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
    Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
  • Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
    Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
  • Würth s’attelle à la formation
    Würth s’attelle à la formation
  • Vers une « phygitalisation » des concessions
    Vers une « phygitalisation » des concessions
  • Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
    Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
  • Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
    Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
  • Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
    Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
  • Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
    Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
  • L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés
    L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés
  • Le Gouvernement encourage le déploiement des infrastructures de recharge
    Le Gouvernement encourage le déploiement des infrastructures de recharge

Newsletter
Recherche