Homologation WLTP : la FNA prône le compromis

Publié le par .

Après la lettre ouverte signée par la FNA du 29 janvier dernier, le ministère de la transition écologique et solidaire a soumis des propositions à la FNA et à ses adhérents.

La FNA poursuit sa croisade contre le malus écologique (©FNA)
La FNA poursuit sa croisade contre le malus écologique (©FNA)

Ainsi, les véhicules neufs issus du marché français ou de l’Union Européenne se verront appliquer la même grille de malus CO2 WLTP au 1er mars 2020. Seuls les véhicules français seront immatriculés instantanément dans l’interface SIV des professionnels car ils disposent d’un E-Coc. Les véhicules issus de l’Union Européenne seront immatriculés via le site de l’ANTS (agence nationale des titres sécurisés), avec un délai moyen de traitement de 49 jours.

La loi de finances prévoit que les véhicules d’occasion importés homologué sous la norme NEDC immatriculés en France à partir du 1er mars seront soumis à un malus calculé selon leur puissance administrative (en CV). La FNA demande que cette disposition spécifique aux véhicules homologués sous la norme NEDC soit « supprimée et que le calcul du malus de ces véhicules soit maintenu selon la grille de CO2 NEDC correspondant à la date de leur première mise en circulation ».

« Nous avons déjà alerté à plusieurs reprises les députés et les ministères concernés, s’ils n’entendent pas revenir explicitement sur cette mesure, la FNA sera contrainte de saisir la Commission européenne. D’après nos estimations, 60% des stocks de véhicules importés sont homologués sous l’ancienne norme NEDC », indique Aliou Sow, secrétaire général de la FNA.

Enfin, la fédération remet en cause la date du 1er mars, jugée trop prématurée.

Mots clefs associés à cet article : FNA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Biomotors propose son plan de relance automobile avec un carburant propre
    Biomotors propose son plan de relance automobile avec un carburant propre
  • FFED encourage l’hybride-éthanol
    FFED encourage l’hybride-éthanol
  • IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile
    IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile
  • Plan de relance : la filière du bioéthanol attend des réponses de l’État
    Plan de relance : la filière du bioéthanol attend des réponses de l’État
  • Hausse des vols par piratage électronique
    Hausse des vols par piratage électronique
  • OuiGlass rejoint la FFC
    OuiGlass rejoint la FFC
  • Daf Conseil pousse les formations à distance
    Daf Conseil pousse les formations à distance
  • Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
    Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement

Newsletter
Recherche