Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons

Publié le par .

Selon les observations d’Hydroparts Assistance, 50 % des hayons ne sont pas contrôlés. Un risque pour la productivité et la sécurité.

Selon les observations d'Hydroparts Assistance, 50 % des hayons ne sont pas contrôlés. Un risque pour la productivité et la sécurité.
Selon les observations d'Hydroparts Assistance, 50 % des hayons ne sont pas contrôlés. Un risque pour la productivité et la sécurité.

En France plus de 220 000 véhicules professionnels sont équipés d’un hayon élévateur. Un équipement manipulé plus de dix fois par jour. Or, selon les données d’Hydroparts Assistance, la moitié de ce parc n’est pas contrôlée par méconnaissance de la réglementation, pas manque de temps ou pour limiter les dépenses.

Pour rappel, en référence à l’arrêté du 1er mars 2004, la réglementation impose le contrôle des appareils de levage au minimum tous les six mois, soit deux fois par an. Les entreprises encourent une amende a minima de 3 750 euros par infraction, multipliée par le nombre de véhicules concernés.

La réglementation impose le contrôle des appareils de levage au minimum tous les six mois.

Mais, au-delà des textes de loi, un hayon bien contrôlé c’est la garantie d’un bon fonctionnement et la fin des pannes qui ralentissent l’activité. Selon les calculs d’Hydroparts Assistance, une négligence sur les contrôles entraîne une perte annuelle de productivité de 35 semaines d’un salarié à temps plein pour une flotte composée de 100 camions. Sans compter les risques pour la sécurité de l’opérateur.

Mots clefs associés à cet article : Hydroparts Assistance

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Solutrans 2019, dernière ligne droite
    Solutrans 2019, dernière ligne droite
  • Niort Frères informe sur la réglementation 1C
    Niort Frères informe sur la réglementation 1C
  • Verizon Connect simplifie l’usage des chronotachygraphes
    Verizon Connect simplifie l’usage des chronotachygraphes
  • FretBay Now pousse le cotransportage
    FretBay Now pousse le cotransportage
  • Everoad prédit les risques du transport routier
    Everoad prédit les risques du transport routier
  • TIP Trailer Services offrira un stationnement sécurisé
    TIP Trailer Services offrira un stationnement sécurisé
  • Novacom accompagne les transporteurs
    Novacom accompagne les transporteurs
  • L’autocar a besoin de mécaniciens
    L’autocar a besoin de mécaniciens
  • Embellie confirmée pour les marchés VI et TRM
    Embellie confirmée pour les marchés VI et TRM
  • Le SNTCA veut aussi différer le nouveau contrôle technique pour les poids lourds
    Le SNTCA veut aussi différer le nouveau contrôle technique pour les poids lourds
  • Les tendances du marché de l’occasion
    Les tendances du marché de l’occasion
  • Transpolis, un site d’expérimentation à échelle réelle
    Transpolis, un site d’expérimentation à échelle réelle
  • Solutrans 2019, une édition électrique
    Solutrans 2019, une édition électrique
  • Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
    Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
  • Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons
    Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons

Newsletter
Recherche