IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile

Publié le par .

IRP Auto met en place un dispositif exceptionnel et mobilise plus de 8 millions d’euros pour soutenir les acteurs de la branche des services de l’automobile.

IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile

En réponse à la crise sanitaire, IRP Auto, groupe de protection sociale des professionnels des services de l’automobile, a mis en place un dispositif de vingt actions pour soutenir les professionnels des services de l’automobile confrontés au Covid-19.

Ces actions visent à accompagner tous les professionnels des services de l’automobile, chefs d’entreprise comme salariés, ainsi que leurs familles, et à faciliter la reprise d’activité. « Elles ont pour but que les femmes et les hommes de la profession (entrepreneurs, salariés ou retraités), ainsi que leurs proches, vivent au mieux cette situation exceptionnelle », explique l’organisme.

Ces actions vont mobiliser 8 millions d’euros. Une somme qui vient compléter des aides déjà en place, notamment en matière d’action sociale ou de prévention. Elles concernent aujourd’hui plus d’un million de personnes et plus de 75 000 entreprises avec salariés.

Dernière action en date : la mobilisation de 5 millions d’euros pour financer la prise en charge des arrêts de travail exceptionnels liés à la pandémie. Dépassant les dispositions contractuelles de ses contrats supplémentaires de prévoyance « mensualisation », la mesure permet la prise en charge exceptionnelle d’indemnités journalières dérogatoires versées aux entreprises adhérant à cette garantie. Elle concerne les arrêts pour garde d’enfant et les mesures d’isolement et pathologies à risque intervenus durant la période du 17 au 31 mars 2020. Leur prise en charge, hors dispositions contractuelles, interviendra dans le respect des conditions de franchise et d’ancienneté prévues au contrat, pour les arrêts de travail déclarés avant le 30 avril 2020 et à hauteur d’une indemnisation jusqu’au 31 mars 2020.

Mots clefs associés à cet article : IRP Auto

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche