Idgarages.com publie la 3e édition du baromètre des prix de la réparation automobile

Publié le par .

Comme chaque année, le comparateur de garages dévoile les tendances dans son secteur. Le baromètre est réalisé à partir des 6 millions de devis générés lors du premier trimestre 2019.

Une tendance à l’uniformisation des prix entre les régions est observée.
Une tendance à l’uniformisation des prix entre les régions est observée.

Idgarages.com est un comparateur de devis automobiles spécialisé dans la prise de rendez-vous en ligne. Le classement a été établi en comparant les prix moyens par région à un prix moyen national, correspondant à la moyenne des 6 millions de devis générés au premier trimestre 2019 sur le site.
Depuis trois ans, le baromètre observe une homogénéisation des prix entre les régions. Cela comprend la baisse des coûts des prestations mécaniques, la diminution du coût de la révision en lien avec l’âge du véhicule et la comparaison des prix entre les nationalités des marques de véhicules et leur catégorie.

Une tendance à l’uniformisation des prix entre les régions

Cette année, l’écart entre la région la plus chère et la région la moins chère est de 14 points de pourcentage. À titre comparatif, l’écart était de 26 points en 2017 et de 17 points en 2018. Cependant, il faut remarquer que le trio des régions les plus chères n’a pas changé ces trois dernières années. En haut du podium on retrouve toujours l’Île-de-France (10 % plus chère), puis la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 6 %), et enfin l’Auvergne Rhône-Alpes (+ 5 %).
Les régions les moins chères sont les Hauts-de-France (– 4 %), les Pays de la Loire (– 4 %) et le Grand Est (– 3 %).

Le prix moyen des prestations mécaniques en question

Concernent les prestations mécaniques les plus courantes, le baromètre s’est basé sur celles effectuées dans plus de 3 500 garages indépendants, agents de marque, centres-autos et enseignes multimarques en France. Résultat : le prix moyen de la réparation est en baisse de 2 %. Jonathan Bloch, directeur général d’idgarages.com, attribue cette légère baisse à la « comparaison fréquente sur Internet ». À ce jour, dit-il, « plus de 650 000 automobilistes se rendent chaque mois sur le site pour comparer en moyenne les devis de 12 garages ». À noter que l’âge moyen des véhicules étant plus avancé, les prestations sont moins coûteuses (les véhicules de plus de 10 ans représentent 39 % du parc).

Côté augmentation

Le prix de la révision générale augmente. Cette évolution s’explique par la hausse des technologies utilisées sur les véhicules qui requièrent des prestations plus chères mais plus espacées dans le temps. À noter que les coûts des postes climatisation, révision et recharge grimpent progressivement depuis trois ans de près de 5 % chacun, l’augmentation du prix du gaz réfrigérant ayant une incidence.

Les prix diffèrent en fonction de la nationalité, des marques, des âges et des catégories

Le baromètre a mis en évidence que les prix n’étaient pas le mêmes si l’on comparait les véhicules en fonction de leur marque (nationalité), de leur âge et de leur catégorie. Conclusion : les prestations pour les citadines, berlines/break et SUV/monospaces de marques françaises sont moins chères à la révision. Au contraire, les prestations pour les allemandes sont plus onéreuses car ces véhicules sont souvent plus élevés en gamme.
Dans la catégorie des SUV/monospaces, la révision coûte 10 % de plus comparée à celle des citadines/berlines/breaks. Mais entre eux les prix sont similaires la plupart du temps (exception pour les italiens, plus bas de gamme).
De manière plus générale, on assiste pour toutes les marques à une baisse importante des prix de la révision après 10 ans d’âge.

Conclusion et quelques chiffres

Toujours selon Jonathan Bloch, « dans les années à venir, les véhicules devraient utiliser de plus en plus de technologies de pointe. […] Le déploiement de ces équipements dans un objectif sécuritaire aura pour conséquence de complexifier la réparation des véhicules, ce qui entraînera très certainement une augmentation des prix… ».

Plus précisément, idgarages.com a rapporté à ses 3 500 réparateurs partenaires 5 millions d’euros de chiffre d’affaires depuis le début de l’année. Le site compte plus de 3 millions de visiteurs uniques pour 12 millions de devis calculés. L’objectif étant d’atteindre les 24 millions à la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • CFEA : nominations et feuille de route
    CFEA : nominations et feuille de route
  • CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
    CNPA : une commission Europe pour représenter les services de la filière
  • Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
    Opteven lance sa nouvelle marque Garantie M
  • Une évolution laborieuse des points de recharge
    Une évolution laborieuse des points de recharge
  • Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
    Hausse de 20 % des points de recharge pour véhicules électriques
  • Direct Garantie : l’offre online de Cirano
    Direct Garantie : l’offre online de Cirano
  • La FFC reçue à l’Assemblée nationale
    La FFC reçue à l’Assemblée nationale
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de septembre 2019
  • Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
    Infopro Digital lance GTA Pro, le DMS attendu
  • Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
    Infopro Digital Automotive présent à Equip Auto
  • Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
    Égalité hommes-femmes, Parts Holding Europe transparent
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 37
  • Autogriff : l’accélérateur d’expertise
    Autogriff : l’accélérateur d’expertise
  • Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
    Grands Prix de l’innovation Equip Auto : 142 dossiers, dont 7 en Or
  • Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe
    Véhicules électriques : des coûts de plus en plus compétitifs en Europe

Newsletter
Recherche