Impact de la crise du Covid-19 sur les entreprises, les chiffres du CNPA

Publié le par .

Le CNPA a lancé une enquête auprès des entreprises des services de l’automobile pour mieux mesurer leur situation économique après un mois de crise sanitaire. Cette dernière fait aussi un état des lieux des dispositifs d’accompagnement économique auxquels ils ont recours et leurs attentes. Près de 5000 entreprises ont répondu au questionnaire.

65 % des ateliers ont demandé un prêt bancaire garanti par l'Etat.
65 % des ateliers ont demandé un prêt bancaire garanti par l'Etat.

En termes de baisse d’activité, la chute de chiffres d’affaires est très importante pour l’ensemble des services de l’automobile : baisse de 66,5% pour la distribution ; baisse de 54 % pour la réparation ; 53 % pour les recycleurs ; 95 % pour les loueurs, et de 100 % pour les écoles de conduite qui sont fermées depuis le début du confinement.

En moyenne, il reste 45 jours de trésorerie aux entreprises, avec une forte variation selon les secteurs, allant de moins d’un mois pour les très petites entreprises à quatre mois pour les plus grandes entreprises.

Concernant le télétravail, il concerne 15% des salariés des services de l’automobile avec une forte proportion pour certaines entreprises (89% pour les loueurs ; 39% pour la distribution) et une proposition plus faible pour d’autres acteurs (10% en télétravail pour la réparation).

Ce sont 71% des entreprises du secteur qui ont eu recours, ou vont avoir recours, au chômage partiel pour leurs salariés : 78% des entreprises de la distribution et 73% des entreprises de la réparation. Pour ce qui est de la prise de congés payés, elle concerne 70% des entreprises de distribution et 56 % des garages.

Un peu plus de la moitié des entreprises du secteur (51 %) constatent des retards de paiement de la part de leurs clients ou de la part de l’administration (pour la distribution, 60% des entreprises sont concernées et 44% pour la réparation automobile).

Plus des deux tiers des entreprises (68 %) sont concernées par des difficultés d’approvisionnement (pièces détachées, etc.).

S’agissant du recours aux dispositifs d’accompagnement économique pour faire face à cette crise :

- 70 % des entreprises du secteur (80% pour distribution et 65% pour réparation) ont fait appel à l’aide des banques (prêts garantis par l’Etat, décalage de prêts).

- 38 % des entreprises ont fait appel au fonds de solidarité (au premier rang desquels les TPE) (18% pour distribution ; 31% pour réparation).

- 58 % des entreprises ont demandé un report des échéances fiscales et sociales (68% pour distribution ; 53% pour réparation).

27% des entreprises ont sollicité les assureurs pour la prise en charge de la perte d’exploitation (27% pour distribution ; 25% pour réparation).

S’agissant des demandes en vue du Plan de relance en cours d’élaboration par le CNPA, les entreprises insistent plus particulièrement sur les demandes suivantes :
-  Une clarification des mesures sanitaires et la mise à disposition du matériel sanitaire adéquat (masques, gants, etc.) ;
-  Des exonérations de charges sociales pour l’année 2020 ;
-  Le gel des nouvelles réglementations qui engendreront des investissements et coûts impossibles à court terme (verdissement des flottes, etc.).

Le CNPA a par ailleurs indiqué son souhait de mener une action envers les assureurs afin que soient révisées les conventions d’agrément des carrossiers avec une réévaluation des remises. Un geste fort est attendu de la part des compagnies alors que le sinistralité a chuté de plus de 75 %.

Autre action à l’étude par le syndicat, celle de proposer au Gouvernement une baisse de la TVA sur les opération d’entretien automobile afin de réamorcer la consommation à l’issu du confinement.

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 18 au 22 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 18 au 22 janvier
  • Auto Glass et Euro Pare-brise rejoignent la FFC
    Auto Glass et Euro Pare-brise rejoignent la FFC
  • Une proposition de loi pour le véhicule historique
    Une proposition de loi pour le véhicule historique
  • [Vidéo] Les chiffres clés de la mobilité
    [Vidéo] Les chiffres clés de la mobilité
  • La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
    La Corsa-D demeure la voiture la plus révisée
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 11 au 15 janvier
  • Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
    Pretpro.fr aide les professionnels de l’auto à trouver leurs financements
  • « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
    « Seulement » 516 garages défaillants l’an passé
  • TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
    TecDoc passe aux mises à jour en temps réel
  • KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
    KeplerVO et Mastercar4 jouent le 2-en-1
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 4 au 8 janvier
  • 100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
    100 000 bornes de recharge pour 2021 : un objectif tenable ?
  • Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
    Coopits : le ministère des Transports lance son application d’aide à la conduite
  • Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
    Accès aux données : la France se range derrière l’Union européenne
  • Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement
    Macaron, l’appli intelligente qui accompagne les conducteurs dans le stationnement

Newsletter
Recherche