[Infographie] Le contrôle technique en mai prochain

Publié le par .

À partir du 20 mai 2018, une nouvelle directive européenne entrera en vigueur pour le contrôle technique. Infographie des principaux changements (source : Dekra).

Plus que le nombre de points de contrôle, c’est en réalité la façon de contrôler le véhicule qui évoluera, avec une évaluation plus fine des risques pour la sécurité et l’environnement.

Les points de contrôle passeront de 123 à 133. À ne pas confondre avec les défaillances, 610 pourront être relevées, contre 410 défauts aujourd’hui. Les défauts deviennent des défaillances et se segmentent en trois niveaux : mineur (140), majeur (341) et critique (129). Le véhicule inspecté ne peut plus rouler à partir de minuit le jour du contrôle s’il présente une défaillance critique, et la contre-visite est à réaliser dans un délai de deux mois. Il y aura deux résultats possibles : « favorable » si aucune défaillance majeure ou critique n’est relevée ; « défavorable » pour défaillance majeure ou critique, avec obligation de contre-visite.

Le contrôle sera plus long car le nombre de points augmente. En outre, les contrôleurs devront déterminer la gravité de la défaillance parmi un nombre de constats en forte augmentation. La durée des contre-visites va augmenter. Le tarif devrait être de l’ordre de 20 à 30 euros selon les centres et la nature de la contre-visite. Le prix du contrôle devrait, quant à lui, grimper de 15 à 20 % en moyenne.




Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche