[Infographie] Le contrôle technique en mai prochain

Publié le par .

À partir du 20 mai 2018, une nouvelle directive européenne entrera en vigueur pour le contrôle technique. Infographie des principaux changements (source : Dekra).

Plus que le nombre de points de contrôle, c’est en réalité la façon de contrôler le véhicule qui évoluera, avec une évaluation plus fine des risques pour la sécurité et l’environnement.

Les points de contrôle passeront de 123 à 133. À ne pas confondre avec les défaillances, 610 pourront être relevées, contre 410 défauts aujourd’hui. Les défauts deviennent des défaillances et se segmentent en trois niveaux : mineur (140), majeur (341) et critique (129). Le véhicule inspecté ne peut plus rouler à partir de minuit le jour du contrôle s’il présente une défaillance critique, et la contre-visite est à réaliser dans un délai de deux mois. Il y aura deux résultats possibles : « favorable » si aucune défaillance majeure ou critique n’est relevée ; « défavorable » pour défaillance majeure ou critique, avec obligation de contre-visite.

Le contrôle sera plus long car le nombre de points augmente. En outre, les contrôleurs devront déterminer la gravité de la défaillance parmi un nombre de constats en forte augmentation. La durée des contre-visites va augmenter. Le tarif devrait être de l’ordre de 20 à 30 euros selon les centres et la nature de la contre-visite. Le prix du contrôle devrait, quant à lui, grimper de 15 à 20 % en moyenne.




Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile
    IRP Auto mobilise 8 millions d’euros pour les acteurs de la branche des services de l’automobile
  • Plan de relance : la filière du bioéthanol attend des réponses de l’État
    Plan de relance : la filière du bioéthanol attend des réponses de l’État
  • Hausse des vols par piratage électronique
    Hausse des vols par piratage électronique
  • OuiGlass rejoint la FFC
    OuiGlass rejoint la FFC
  • Daf Conseil pousse les formations à distance
    Daf Conseil pousse les formations à distance
  • Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
    Plan de relance : l’association Éco Entretien dénonce les 98 % d’automobilistes oubliés
  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros

Newsletter
Recherche