Iveco France « en mode survie »

Publié le par .

Iveco organise sa reprise d’activité. Tout en assurant la sécurité de ses salariés et de ses clients, le constructeur de poids lourds entend reprendre des parts de marché rapidement.

Iveco dévoile son plan de reprise et en profite pour relancer la commercialisation du S-Way. (© Iveco France)
Iveco dévoile son plan de reprise et en profite pour relancer la commercialisation du S-Way. (© Iveco France)

La crise sanitaire du Covid-19 a créé une crise inédite pour le constructeur de poids lourds. Le secteur a été « brutalement et immédiatement touché » révèle Thierry Kilidjean, directeur général d’Iveco. Il ajoute que le groupe est aujourd’hui en « mode survie ».

La situation du marché du poids lourd en France et en Europe par rapport à l’année 2019 :

France
UtilitairesGamme moyenne (7,5 à 15,9 t)Gamme lourde (+ 16 t)
Fin avril– 39 %– 34 %– 40 %
Mi-mai– 46 %– 43 %– 58 %
Europe
VUGamme moyenneGamme lourde
Fin mars– 36 %– 26 %– 37 %

À titre comparatif, à cette même période, soit entre la fin avril et la mi-mai, la Pologne enregistre un recul de 50 % et l’Allemagne de 28 %.

Par ailleurs, après un bon début d’année, Iveco enregistre un net recul de la prise de commandes par rapport à l’année précédente.

Prises de commande en France
Gamme moyenneGamme lourde
Au 13 mars+ 5 %+ 21%
Au 17 avril– 23 %– 0,8 %
Début mai– 30 %– 17 %

Les livraisons sont toujours assurées. Le constructeur constate également que la gamme lourde ne subit que peu d’annulations de commande et peu de report. À l’inverse, les utilitaires comptent beaucoup de reports et d’annulations. Par ailleurs, le constructeur annonce un retard de deux mois sur les livraisons, « sans rattrapage possible pour le moment », selon Thierry Kilidjean, en attente d’un plan Transport. Cela implique que les carrossiers reprennent ainsi une activité avec un manque d’arrivées de véhicules.

Le transport mis à l’honneur

Iveco annonce la réouverture progressive de ses usines, de ses sites industriels et de son réseau après-vente. Ce dernier rouvre en mode dégradé pour respecter le protocole sanitaire en vigueur. Tous les sites ont d’ailleurs adopté les contraintes et les précautions gouvernementales (mesures barrières larges). L’activité des professionnels de l’après-vente se voit modifiée, et ainsi se posent les questions du coût du protocole et du temps d’immobilisation d’un véhicule lorsqu’il entre en atelier (désinfections et temps de pause). Enfin, l’assistance sur route pose également des difficultés et contraintes. Bref, la crise coûte cher dans tous les domaines pour Iveco, qui souhaite un regain de parts de marché. Les prévisions sur l’année ont d’ailleurs été revues à la baisse : de 108 000 VU écoulés, Iveco en prévoit aujourd’hui 80 000. La gamme moyenne/lourde passe elle de 50 000 à 38 000 unités escomptées.

Thierry Kilidjean conclut néanmoins sur une note positive et estime qu’avec la crise sanitaire le monde du transport a été mis à l’honneur, tout comme ses conducteurs. Iveco souhaite donc surfer sur cette tendance afin de redorer l’image du poids lourd.

Mots clefs associés à cet article : Iveco

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Scania en recul de 24 % sur le premier semestre
    Scania en recul de 24 % sur le premier semestre
  • Iveco et Engie offrent un an de gaz naturel
    Iveco et Engie offrent un an de gaz naturel
  • Renault Trucks et Oleo100 : une transition énergétique « 100 % française »
    Renault Trucks et Oleo100 : une transition énergétique « 100 % française »
  • Renault Trucks propose de
    Renault Trucks propose de "partir sans payer" son V.O.
  • Iveco livre cinq Stralis NP à Kiloutou
    Iveco livre cinq Stralis NP à Kiloutou
  • Volta Trucks dévoile un peu plus son « Volta Zero »
    Volta Trucks dévoile un peu plus son « Volta Zero »
  • DAF Trucks lance le programme « Ready To Go »
    DAF Trucks lance le programme « Ready To Go »
  • Nouveau DAF Used Truck à Prague
    Nouveau DAF Used Truck à Prague
  • Tout savoir sur le régulateur de vitesse prédictif de Mercedes-Benz Trucks
    Tout savoir sur le régulateur de vitesse prédictif de Mercedes-Benz Trucks
  • Delanchy intègre un D Z.E. de Renault Trucks à sa flotte
    Delanchy intègre un D Z.E. de Renault Trucks à sa flotte
  • Le réseau DAF gagne trois garages
    Le réseau DAF gagne trois garages
  • Volta Trucks lance son site web avant de dévoiler le « Volta Zero ».
    Volta Trucks lance son site web avant de dévoiler le « Volta Zero ».
  • Le marché du VI en recul de près de 40 % sur le premier semestre
    Le marché du VI en recul de près de 40 % sur le premier semestre
  • Hyundai introduit le premier poids lourd hydrogène en Europe
    Hyundai introduit le premier poids lourd hydrogène en Europe
  • Renault Trucks accompagne les conducteurs en musique
    Renault Trucks accompagne les conducteurs en musique

Newsletter
Recherche