Johnson Controls encourage le contrôle périodique de la batterie

Publié le par .

La batterie est, surtout en période hivernale, la première cause de panne et d’immobilisation d’un véhicule. Pourtant, beaucoup de professionnels n’ont pas le réflexe de proposer à leurs clients, même de passage à l’atelier pour une simple révision, de procéder à un contrôle systématique de la batterie, de surcroît lorsque la météo est moins clémente.

Les statistiques les plus récentes de l’ADAC révèlent que 39 % des pannes de véhicule sont causées par la batterie. Un chiffre qui pourrait baisser sensiblement avec un contrôle systématique et régulier de ce composant, dont la défaillance n’est pas une fatalité.
Les statistiques les plus récentes de l’ADAC révèlent que 39 % des pannes de véhicule sont causées par la batterie. Un chiffre qui pourrait baisser sensiblement avec un contrôle systématique et régulier de ce composant, dont la défaillance n’est pas une fatalité.

Alors que pour les automobilistes il est tout naturel de faire monter des pneus d’hiver et de contrôler l’éclairage sitôt que les jours raccourcissent et que la température baisse, il en est tout autrement pour la batterie. Elle est souvent négligée, bien qu’elle soit particulièrement sollicitée pendant la saison froide. L’utilisation du dégivreur de pare-brise et de la climatisation, par exemple, provoque une forte consommation de courant et exige un maximum de puissance de la batterie.

Mais le froid, le verglas et la neige ne sont pas les seuls éléments à éprouver la batterie d’un véhicule en hiver. L’utilisation irrégulière du véhicule ou une majorité de courts trajets ont une influence sur la réserve disponible d’énergie d’une batterie. « Une erreur fréquente des automobilistes est de croire que la batterie n’a pas de courant à fournir quand le moteur est arrêté » explique Christian Morin, directeur développement et distribution EMEA chez le fabricant de batteries Johnson Controls. Il ajoute : « Mais les systèmes tels que l’alarme, les serrures de porte, la fonction Keyless-Go et le GPS nécessitent de l’énergie même quand la voiture est en stationnement. »

Mots clefs associés à cet article : Johnson Controls

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nouveaux modules EGR chez Motorservice
    Nouveaux modules EGR chez Motorservice
  • Delphi élargit son offre de PSD
    Delphi élargit son offre de PSD
  • Delphi pousse son GDi à 500 bars
    Delphi pousse son GDi à 500 bars
  • Monroe équipe le dernier coupé Toyota GR Supra
    Monroe équipe le dernier coupé Toyota GR Supra
  • ZF [pro]Points fête son premier anniversaire
    ZF [pro]Points fête son premier anniversaire
  • MGA se déploie dans l’allumage
    MGA se déploie dans l’allumage
  • Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
    Eurorepar étend son offre aux butées de suspension
  • Kyb Europe a un nouveau patron
    Kyb Europe a un nouveau patron
  • Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
    Johnson Controls Power Solutions devient Clarios
  • La norme européenne d’identification des batteries évolue
    La norme européenne d’identification des batteries évolue
  • Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
    Magneti Marelli dans le giron de Calsonic Kansei
  • Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
    Les 175 ans de Ferdinand Bilstein
  • Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
    Schaeffler revoit son offre PR pour châssis
  • Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
    Bosch se donne 4 ans pour être producteur de piles à combustible
  • Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire
    Valeo : L’État Français comme actionnaire majoritaire

Newsletter
Recherche