Johnson Controls lance une palette de services pour accompagner les garagistes vers le Start & Stop

Publié le par .

Johnson Controls lance une palette de services pour accompagner les garagistes vers le Start & Stop

Les spécialistes estiment que 70 % des véhicules en circulation seront équipés du système Start & Stop en 2015. En Europe, 3 millions de véhicules embarquent déjà un tel dispositif. Pour rappel, l’équipement coupe automatiquement le véhicule à l’arrêt et le redémarre dès l’appui sur l’accélérateur. Une question d’écologie. Au vu des nombreux redémarrages, le Start & Stop nécessite pour parfaitement fonctionner d’avoir un réseau de bord irréprochable, à commencer par la batterie, pièce maîtresse du dispositif. Cette dernière passe alors, pour les dispositifs les plus avancés, sous contrôle électronique.

En après-vente, la percée des systèmes Start & Stop devrait bousculer quelque peu les habitudes des garagistes. D’abord, ces derniers devront être plus vigilants sur la qualité des batteries de rechange. Le contexte devrait profiter aux accumulateurs premium, souvent de technologie AGM. Ensuite, les méthodes d’entretien des réseaux de bord sont appelées à évoluer. En effet, le contrôle de l’état de la batterie devient systématique à chaque entrée d’un véhicule dans son atelier. Il en est de même pour le diagnostic complet du réseau de bord et de son dispositif de supervision. Aussi, dans la moitié des cas, le remplacement de la batterie nécessite une phase d’initialisation pour remettre en parfait état de marche le système Start & Stop. Bref, une petite révolution.

Pour accompagner les garagistes dans ces mutations, l’équipementier Johnson Controls, fabricant de batteries sous la marque Varta, vient de lancer une programme de services. Au cœur de celui-ci, un appareil de diagnostic VSSP 2.0 développé conjointement avec Actia. L’outil, extrêmement sophistiqué, s’apparente à un testeur de batterie mais ses possibilités sont bien plus vastes. Connecté à Internet, il suffit de rentrer le code VIN du véhicule pour être guidé pas à pas vers la procédure de maintenance du Start & Stop. Branché sur la prise diagnostic du véhicule et parallèlement sur la batterie via des sondes de mesure, le VSSP contrôle automatiquement l’état du réseau de bord et de ses équipements, dont l’état de charge de la batterie. Les résultats peuvent être imprimés. Si la batterie doit être changée, le VSSP 2.0 l’indique et donne automatiquement la référence de l’accumulateur Varta adapté. L’outil guide ensuite le professionnel sur la méthode de remplacement, visuels à l’appui. Une fois l’opération de montage terminée, il suffit à l’opérateur de scanner le code-barres de la batterie neuve grâce à une mini caméra intégrée pour lancer la phase d’initialisation qui clôture la procédure. Bien évidemment l’outil, qui reste coûteux (1790 euros avec trois ans de mises à jour inclus), permet le test des batteries sur les circuits traditionnels.

La prise en main de l’outil est accompagnée d’une formation d’une journée (sur site ou en ligne). À l’issue de celle-ci, le garagiste devient un partenaire Varta, expert certifié Start & Stop, et peut l’afficher grâce à un panonceau. Pour boucler la boucle, l’équipementier garantit deux ans toutes les interventions de ses experts avec, en prime, une assistance mobilité gratuite en cas de pépin. Deux cents ateliers labellisés pourraient apparaître cette année.

Mots clefs associés à cet article : Johnson Controls

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Sorea élargit son offre avec la direction
    Sorea élargit son offre avec la direction
  • 50 millions d’euros pour accompagner les équipementiers vers l’électrique
    50 millions d’euros pour accompagner les équipementiers vers l’électrique
  • Éclairage : Tungsram revient en Europe
    Éclairage : Tungsram revient en Europe
  • Sidem étend son offre de coupelles de suspension
    Sidem étend son offre de coupelles de suspension
  • Une batterie, ça s’entretient
    Une batterie, ça s’entretient
  • La Fiev inquiète des annonces ministérielles de dernière minute
    La Fiev inquiète des annonces ministérielles de dernière minute
  • François Finet, directeur des ventes Europe chez Holts
    François Finet, directeur des ventes Europe chez Holts
  • ZF élargit son offre Lemförder pour V.E. et hybrides
    ZF élargit son offre Lemförder pour V.E. et hybrides
  • Cortéco poursuit dans la foulée d’Équip Auto
    Cortéco poursuit dans la foulée d’Équip Auto
  • Indasa souhaite s’imposer sur la France
    Indasa souhaite s’imposer sur la France
  • ZF devient le premier équipementier mondial
    ZF devient le premier équipementier mondial
  • Bilan positif pour Liqui Moly à Équip Auto
    Bilan positif pour Liqui Moly à Équip Auto
  • Aisin : nouveaux fluides et kit d’embrayage à double disque
    Aisin : nouveaux fluides et kit d’embrayage à double disque
  • Wolf Oil Corporation (Champion) invente le baril connecté
    Wolf Oil Corporation (Champion) invente le baril connecté
  • SKF se lance dans la formation en ligne
    SKF se lance dans la formation en ligne

Newsletter
Recherche