KS Tools énergise un cliquet

Publié le par .

Chez les équipementiers, le cliquet occupe une place privilégiée dans la famille de l’outillage à main. KS Tools en commercialise une énième version, mais cette fois énergisée. Une première.

Le cliquet énergisé assure l’approche de la fixation, alors que le serrage final se fait de façon classique.
Le cliquet énergisé assure l’approche de la fixation, alors que le serrage final se fait de façon classique.

C’est une réalité du monde de la réparation : la bonne santé d’un fabricant d’outillage se mesure souvent à son actualité et à la fréquence à laquelle son catalogue s’étoffe de nouveaux produits et solutions de réparation. L’évolution incessante des véhicules et de leur technique justifie celle de l’outillage nécessaire à leur entretien.

Obéissant à cette règle et pour mieux accompagner les réparateurs dans leur quotidien, l’outilleur allemand KS Tools complète sa famille de cliquets traditionnels par un modèle énergisé. Il s’agit d’un cliquet de 765 grammes aux dimensions classiques mais pourvu d’un moteur électrique d’entraînement du carré 1/2. Cette « motorisation » au modeste couple de 1 Nm permet au mécanicien d’approcher la vis, l’écrou ou le boulon à serrer sans bouger le manche d’un millimètre. Une fois la fixation approchée, l’opérateur reprend la main et bloque la fixation en utilisant l’outil de façon classique. Il peut alors exercer un couple maxi de 610 Nm.

Pour la partie énergisée, le cliquet s’appuie sur une batterie li-ion 3,6 V/2 000 mAh amovible intégrée dans le manche. Ainsi équipé, l’outil affiche une rotation à vide de 200 tr/min et dispose d’une autonomie de cent cycles qu’il récupère après une charge sur secteur de quarante-cinq minutes. Le cliquet énergisé de KS Tools est particulièrement adapté aux interventions dans des endroits très exigus. Il est commercialisé en coffret bimatière avec un chargeur secteur et une seconde batterie.

Mots clefs associés à cet article : KS Tools

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autel BT608, testeur de batterie et bien plus
    Autel BT608, testeur de batterie et bien plus
  • Facom se charge des « galères »
    Facom se charge des « galères »
  • Pype Industry prépare à la géométrie
    Pype Industry prépare à la géométrie
  • Berner s’implique dans l’électrique
    Berner s’implique dans l’électrique
  • Chicago Pneumatic miniaturise et modère la puissance
    Chicago Pneumatic miniaturise et modère la puissance
  • Philips fait front à l’atelier
    Philips fait front à l’atelier
  • Philips fait évoluer sa lampe sous capot
    Philips fait évoluer sa lampe sous capot
  • Autel s’adapte au protocole CAN FD
    Autel s’adapte au protocole CAN FD
  • Autel MS 919, la nouvelle vitrine du savoir-faire de la marque
    Autel MS 919, la nouvelle vitrine du savoir-faire de la marque
  • Charles CIP gonfle son offre d’outillage pour véhicules électriques
    Charles CIP gonfle son offre d’outillage pour véhicules électriques
  • Bosch : nouveau testeur de batterie BAT 115
    Bosch : nouveau testeur de batterie BAT 115
  • Compac propose d’éclairer le soubassement
    Compac propose d’éclairer le soubassement
  • Lumileds affine son éclairage d’atelier
    Lumileds affine son éclairage d’atelier
  • Launch assainit l’habitacle à l’ozone
    Launch assainit l’habitacle à l’ozone
  • Milwaukee M18 FAP180 pour le grand lustrage
    Milwaukee M18 FAP180 pour le grand lustrage

Newsletter
Recherche