Kia Motors présente sa nouvelle technologie moteur CVVD

Publié le par .

Le constructeur sud-coréen dévoile sa technologie de régulation en continu de durée d’ouverture et de fermeture des soupapes (CVVD : continuously variable valve duration). Le nouveau moteur Smartstream G1.6 T-GDi sera le tout premier groupe propulseur de la marque à en bénéficier.

La technologie CVVD permet de réguler la durée d’ouverture et de fermeture des soupapes en fonction des conditions de conduite. Résultat : un gain de performances de 4 % et une amélioration du rendement énergétique de 5 %. Deplus, cette technologie contribue à réduire les émissions de 12 %.
La technologie CVVD permet de réguler la durée d’ouverture et de fermeture des soupapes en fonction des conditions de conduite. Résultat : un gain de performances de 4 % et une amélioration du rendement énergétique de 5 %. Deplus, cette technologie contribue à réduire les émissions de 12 %.

Jusqu’à présent, les performances et le rendement énergétique d’un moteur à combustion interne étaient régis par la technologie de calage variable de la distribution, qui ajuste les temps d’ouverture et de fermeture des soupapes ainsi que leur profondeur d’ouverture, la puissance du moteur étant générée via le cycle admission-compression-détente-échappement.

Jusqu’alors, les technologies de calage variable de la distribution existant chez les différents constructeurs ne pouvaient pas réguler la durée d’ouverture des soupapes, dans la mesure où le temps de fermeture d’une soupape dépendait directement de son temps d’ouverture et ne pouvait varier en fonction des conditions de conduite. Le système CVVD constitue une avancée technologique majeure car il permet de régler la durée d’ouverture d’une soupape.

Ainsi, lorsque le véhicule roule à vitesse constante, nécessitant une faible puissance moteur, le nouveau système maintient la soupape d’admission ouverte entre le milieu et la fin du temps de compression. Il permet alors d’accroître le rendement énergétique tout en réduisant la résistance causée par la compression. En revanche, lorsque la puissance moteur est élevée, notamment lorsque le véhicule roule à vive allure, la soupape d’admission se ferme au début du temps de compression afin de maximiser la quantité d’air utilisée pour le temps d’explosion, augmentant ainsi le couple pour gagner en capacité d’accélération.

Mots clefs associés à cet article : Kia

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nec dévoile sa voiture volante
    Nec dévoile sa voiture volante
  • Sumitomo dévoile un prototype de pneu qui produit de l’énergie
    Sumitomo dévoile un prototype de pneu qui produit de l’énergie
  • Bosch dévoile ses innovations pour la mobilité de demain
    Bosch dévoile ses innovations pour la mobilité de demain
  • Bosch et Daimler mettent en œuvre le voiturier automatique
    Bosch et Daimler mettent en œuvre le voiturier automatique
  • BorgWarner équipe BMW avec sa suralimentation à double étage R2S
    BorgWarner équipe BMW avec sa suralimentation à double étage R2S
  • Hyundai : une transmission active pour hybride
    Hyundai : une transmission active pour hybride
  • ZF veut adoucir la route
    ZF veut adoucir la route
  • Volkswagen inaugure sa nouvelle boîte de vitesses MQ281
    Volkswagen inaugure sa nouvelle boîte de vitesses MQ281
  • Toyota teste l’énergie solaire
    Toyota teste l’énergie solaire
  • Bosch prolonge la durée de vie des batteries des voitures électriques
    Bosch prolonge la durée de vie des batteries des voitures électriques
  • ZF poursuit ses développements en faveur de la protection des passagers
    ZF poursuit ses développements en faveur de la protection des passagers
  • ZF : transmission auto à huit rapports pour véhicules hybrides
    ZF : transmission auto à huit rapports pour véhicules hybrides
  • Lightyear One : la première voiture solaire voit le jour
    Lightyear One : la première voiture solaire voit le jour
  • Tenneco présente les chemises Megabond
    Tenneco présente les chemises Megabond
  • Véhicule autonome : l’ACA interroge les usagers
    Véhicule autonome : l’ACA interroge les usagers

Newsletter
Recherche