Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire

Publié le par .

Les deux constructeurs coréens projettent d’introduire une technologie de recharge par " toit solaire " sur certains modèles du Groupe Hyundai Motor.

Des panneaux solaires produisant de l’électricité seront intégrés au toit ou au capot de véhicules électriques à batterie, hybrides ou à moteur thermique, auxquels ils fourniront un supplément d’énergie électrique.
Des panneaux solaires produisant de l’électricité seront intégrés au toit ou au capot de véhicules électriques à batterie, hybrides ou à moteur thermique, auxquels ils fourniront un supplément d’énergie électrique.

Ce toit solaire semi-transparent fait appel à la première technologie de recharge solaire au monde destinée aux véhicules à moteur thermique. Il a pour objectif de compléter la source d’énergie principale des véhicules, d’où une plus grande autonomie et des émissions de CO2 réduites. Ce système sera en mesure de recharger les batteries des véhicules électriques ou hybrides, ainsi que celles des véhicules à moteur thermique de manière à rehausser leur rendement énergétique et leur autonomie.

Le système de recharge solaire se compose d’un panneau solaire, d’un contrôleur et d’une batterie. Lorsque le panneau absorbe des photons de lumière provenant du soleil, il crée des paires électron-trou dans les cellules en silicium, ce qui permet la circulation du courant et génère de l’électricité. Un panneau solaire de 100 watts peut produire jusqu’à 100 Wh d’énergie (dans des conditions idéales d’ensoleillement). Le contrôleur assure une fonction de conversion optimale d’énergie (Maximum Power Point Tracking ou MPPT), qui contrôle la tension et l’intensité afin d’accroître le rendement électrique du panneau solaire. L’énergie ainsi produite est convertie et stockée dans la batterie, ou utilisée afin de réduire la charge exercée sur le générateur de courant alternatif (CA) du véhicule, augmentant ainsi l’autonomie de ce dernier.

Le Groupe Hyundai Motor lancera la première génération de cette technologie sur ses véhicules à compter de 2019 afin de faciliter le respect des réglementations mondiales et d’améliorer leur rendement énergétique.

Mots clefs associés à cet article : Kia, Hyundai

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pirelli intègre la 5G à ses pneus
    Pirelli intègre la 5G à ses pneus
  • Dyson abandonne la voiture électrique
    Dyson abandonne la voiture électrique
  • Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
    Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
  • Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
    Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
  • DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
    DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
  • Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
    Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
  • Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
    Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
  • Continental : une roue connectée et active
    Continental : une roue connectée et active
  • Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
    Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
  • Ronal présente sa première roue en impression 3D
    Ronal présente sa première roue en impression 3D
  • ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
    ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
  • Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
    Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
  • Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
    Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
  • Volkswagen double le dosage d’AdBlue
    Volkswagen double le dosage d’AdBlue
  • Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules
    Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules

Newsletter
Recherche