L’Agra change sa gouvernance

Publié le par .

Lors de son conseil d’administration, l’Agra a nommé Yohann Allaman à la direction générale. André Brutinel en devient le président après le départ de Michel Mazières.

André Brutinel (premier plan) et Yohann Allaman (second plan), les deux hommes forts de l'Agra.
André Brutinel (premier plan) et Yohann Allaman (second plan), les deux hommes forts de l'Agra.

Malgré le contexte sanitaire, le groupement de distributeurs Agra (108 points de vente en France) a tenu dernièrement son conseil d’administration. Lors de la réunion, les dirigeants ont remercié les adhérents pour leur mobilisation durant le confinement en maintenant les plates-formes ouvertes.

Ils ont surtout renouvelé la gouvernance après le départ de Michel Mazières du poste de président. Une présidence qui revient à André Brutinel, qui conserve les relations commerciales avec les fournisseurs du groupement. À ses côtés, Laurent Brutinel a été élu vice-président.

Enfin, Yohann Allaman, jusqu’alors directeur général adjoint, a été nommé au poste de directeur général pour prendre la direction opérationnelle du groupement avec une organisation qui sera détaillée ultérieurement.

Ces nominations succèdent aux récents recrutements en début d’année d’Enrique Vicente à la direction commerciale des zones nord et sud-ouest et d’Édith Satin aux ressources humaines. « Elles contribuent au projet d’édification du groupement pour faire face à son futur », commente le groupement.

Avec cette nouvelle équipe dirigeante, l’Agra entend continuer à investir, en particulier dans le domaine du maillage territorial logistique, préserver la spécificité du groupement et renforcer l’accompagnement de ses adhérents avec des outils « efficaces et novateurs ».

Le groupement donne rendez-vous à ses adhérents actionnaires en septembre pour l’assemblée générale, où sera traité le renouvellement du conseil d’administration.

Mots clefs associés à cet article : Agra

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Libéralisation des pièces de carrosserie : le combat continue
    Libéralisation des pièces de carrosserie : le combat continue
  • PHE devient n°2 en Italie
    PHE devient n°2 en Italie
  • [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
    [Vidéo] Rencontre - Fabrice Godefroy, groupe IDLP
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 distributeurs
  • Apprau revisite sa communication
    Apprau revisite sa communication
  • Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
    Bogumil Papierniok prend un rôle clé chez Temot International
  • Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
    Alliance Automotive Group : plus de 160 recrutements en cours
  • GPA poursuit son industrialisation
    GPA poursuit son industrialisation
  • LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
    LKQ Europe s’engage pour les carburants de synthèse
  • Autodistribution prospère grâce au digital
    Autodistribution prospère grâce au digital
  • L’Agra se développe
    L’Agra se développe
  • La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
    La libéralisation des pièces de carrosserie ne sera pas pour demain !
  • IDLP renforce sa logistique en région parisienne
    IDLP renforce sa logistique en région parisienne
  • Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
    Flauraud : une chaine Youtube pour Mecasystems
  • Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International
    Chris Hutchinson élu président du conseil de surveillance de Temot International

Newsletter
Recherche