L’Anfa étudie les perspectives d’emploi dans l’automobile d’ici à 2030

Publié le par .

L’Observatoire des métiers des services de l’automobile de l’Anfa dévoile une analyse de l’emploi automobile d’ici à 2030 et en dégage trois scénarios économiques.

L’Anfa a développé trois scénarios de l’emploi dans le secteur automobile en France d’ici à 2030.
L’Anfa a développé trois scénarios de l’emploi dans le secteur automobile en France d’ici à 2030.

Dans son étude prospective, l’Observatoire des services de l’automobile de l’Anfa propose trois scénarios qui font écho aux trois grandes crises actuelles : la crise sanitaire, la crise économique et la crise écologique (réchauffement climatique). Le premier scénario dépeint une politique d’austérité. Cette dernière implique une baisse des dépenses publiques et ainsi, par exemple, une baisse de la prime à la conversion. Ce scénario comprend un vieillissement du parc, un fort recul des ventes de véhicules neufs et électriques, mais bénéficie au secteur du transport routier. Ainsi, l’emploi serait en baisse dans les concessions et les carrosseries, conserverait sa stabilité dans les ateliers et dans les ateliers de contrôles techniques et serait en hausse dans le camion.

Vient ensuite un scénario tourné vers la relance. Celui-ci permet un investissement public boosté, une prime à la conversion efficace et un nouveau contrôle technique anti-pollution. Il implique également une politique de report du fret routier vers le ferroviaire et le bateau. Côté automobile, ce scénario suppose une restriction des véhicules en ville, ainsi qu’un abaissement des vitesses à 110 km/h sur les autoroutes et 30 km/h en villes. De plus, il est favorable à un renouvellement des véhicules (via notamment la LOA), une baisse des prix des VE et donc une immatriculation majoritairement électrique en 2030, et enfin une professionnalisation du VO en développement. Au niveau de l’emploi, la politique de relance permet une stabilité dans les carrosseries et le secteur du transport ; une augmentation de l’emploi en concession, garages et les ateliers de contrôle technique.

Enfin, le troisième scénario s’attache à une politique écologique. Celui-ci est favorable à une annualisation du contrôle technique ce qui entraîne une forte demande de salariés. A contrario, il est défavorable au secteur du transport routier. Et malgré une baisse significative chez les carrosseries, les ateliers s’en sortent bien grâce à une plus forte utilisation du parc automobile.

En conclusion, le scénario de la politique de relance semble le plus favorable à l’emploi dans le secteur de l’automobile qui compterait environ 400 000 salariés en 2030, contre 340 000 en 2019. Dans les scénarios 2 et 3, le besoin de main-d’œuvre consécutif aux départs en retraite serait de 7 900 par an, contre 7 600 dans le scénario austère, qui baisserait l’activité du secteur automobile.

L’étude sera publiée à l’issue d’un second webinaire prévu au mois d’avril.

Mots clefs associés à cet article : ANFA, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Tchek lance une solution d’intelligence artificielle
    Tchek lance une solution d’intelligence artificielle
  • L’Union européenne peine à déployer des infrastructures de recharge suffisantes pour les VE
    L’Union européenne peine à déployer des infrastructures de recharge suffisantes pour les VE
  • Le salon espagnol Motor Meetings n’aura finalement pas lieu
    Le salon espagnol Motor Meetings n’aura finalement pas lieu
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 5 au 9 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 5 au 9 avril 2021
  • La FFC retient Clearbus pour l’envoi dématérialisé des cessions de créance
    La FFC retient Clearbus pour l’envoi dématérialisé des cessions de créance
  • Fin de vente des véhicules émettant plus de 95gCO2/km en 2030
    Fin de vente des véhicules émettant plus de 95gCO2/km en 2030
  • Les certifications professionnelles : des dispositifs sur-mesure pour une insertion réussie
    Les certifications professionnelles : des dispositifs sur-mesure pour une insertion réussie
  • Berner facilite l’usage des produits chimiques
    Berner facilite l’usage des produits chimiques
  • Nomination au sein de l’équipe commerciale de Clas
    Nomination au sein de l’équipe commerciale de Clas
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 29 mars au 2 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 29 mars au 2 avril 2021
  • FEV présente une station de charge mobile pour V.E.
    FEV présente une station de charge mobile pour V.E.
  • Thomas Lehoucq prend la direction de Chimirec Dugny
    Thomas Lehoucq prend la direction de Chimirec Dugny
  • DAF Conseil accélère sur les ADAS
    DAF Conseil accélère sur les ADAS
  • Utac Ceram Millbrook teste les pneumatiques pour la norme
    Utac Ceram Millbrook teste les pneumatiques pour la norme "Ice Grip"
  • Déploiement national du SI Fourrières au 1er avril
    Déploiement national du SI Fourrières au 1er avril

Newsletter
Recherche