L’Argus gèle sa cote

Publié le par .

C’était une mesure attendue des professionnels du véhicule d’occasion, celle du gel de la cote Argus qui va limiter la dépréciation des stocks invendus depuis cinq semaines.

C’était une mesure attendue des professionnels du véhicule d’occasion, celle du gel de la cote Argus qui va limiter la dépréciation des stocks invendus depuis 5 semaines. (image F.Crocco)
C’était une mesure attendue des professionnels du véhicule d’occasion, celle du gel de la cote Argus qui va limiter la dépréciation des stocks invendus depuis 5 semaines. (image F.Crocco)

Alors que le marché de véhicule d’occasion est à l’arrêt avec une perte de sa valeur depuis cinq semaines, L’Argus annonce son intention de « geler » sa cote pendant une durée équivalente à celle du confinement, avec pour effet la suspension de la dépréciation des véhicules d’occasion. Cette mesure va également garantir une valeur fixe aux particuliers qui envisagent de vendre leurs véhicules.

Le marché du véhicule d’occasion, bien qu’ayant enregistré une dynamique positive en début d’année (+ 10,5 % enregistrés au cumul sur les deux premiers mois de 2020 par rapport à 2019), a chuté au mois de mars 2020 et enregistre une baisse de 34,1 %.

D’après les estimations des analystes du groupe Argus, la mesure annoncée ce jour équivaut à 180 millions d’euros de non-dépréciation des stocks de véhicules d’occasion.

Olivier Flavier, directeur général du groupe Argus, affirme sa stratégie : « Avec cette mesure de cote confinée, dont le seul précédent remonte à la Seconde Guerre mondiale, nous souhaitons apporter notre contribution à l’économie française et notre soutien au marché automobile. »

À l’instar de son actionnaire leboncoin, qui a lancé pour les TPE/PME une offre de boutiques virtuelles gratuites leur permettant de maintenir une activité pendant le confinement, le groupe Argus souhaite par cette mesure exceptionnelle encourager la reprise économique.

Ce gel sera précieux, y compris après la reprise, car, malgré les offres commerciales auxquelles les professionnels auront sûrement recours pour relancer le marché, les experts s’attendent à une forme d’attentisme qui pénalisera encore plus durement le marché.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’occasion signe un record absolu en juillet
    L’occasion signe un record absolu en juillet
  • Trustoo s’associe à LeLynx.fr
    Trustoo s’associe à LeLynx.fr
  • Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
    Pourquoi les constructeurs accélèrent sur le véhicule d’occasion
  • Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
    Arval Autoselect capitalise sur la notoriété d’Arval
  • [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
    [Video] Weinmann Technologies mise sur le remarketing VO
  • Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
    Le nouveau profil de l’acheteur de véhicule d’occasion
  • Record d’immatriculations des occasions en juin
    Record d’immatriculations des occasions en juin
  • Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
    Je vends votre auto noue un partenariat avec Et Hop ! Pare-brise
  • Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
    Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel
  • Stampyt se lance dans la vidéo
    Stampyt se lance dans la vidéo
  • Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
    Arval France Autovalley devient Arval Autoselect
  • Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
    Autosphère se lance dans la location de véhicules de collection
  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
    Capcar répond au Covid-19 par l’innovation
  • Stampyt lance le « détourage hybride »
    Stampyt lance le « détourage hybride »

Newsletter
Recherche