L’Automobile Club de France à la recherche de start-up innovantes

Publié le par .

En association avec l’Essec Alumni Automobile Club, l’ACF (Automobile Club de France) lance la deuxième édition de son prix ACF afin de récompenser les jeunes pousses qui œuvrent pour le secteur.

Le concours est ouvert aux jeunes pousses dont les statuts ont été déposés au plus tôt le 1er janvier 2009.
Le concours est ouvert aux jeunes pousses dont les statuts ont été déposés au plus tôt le 1er janvier 2009.

Le Grand Prix ACF de la start-up automobile 2019 est lancé. Le concours, organisé par l’ACF en collaboration avec l’Essec Alumni Automobile Club (EAAC), est ouvert aux jeunes pousses qui travaillent sur une innovation en rapport avec l’usage, la conception, la fabrication et la commercialisation de l’automobile.

La première édition avait sacré Scortex, une entreprise qui propose une solution d’inspection intelligente pour l’industrie et Wheeliz qui offre la possibilité de louer des véhicules aménagés entre particuliers. « Fort de son succès l’année dernière, il était naturel de poursuivre le Grand Prix ACF de la start-up automobile pour soutenir les entreprises du secteur » commente Louis Desanges, président de l’ACF. En 2018, 74 candidats se sont inscrits, et 6 finalistes ont pu présenter leur solution lors de la remise de prix.

Appel à projet ouvert jusqu’au 4 janvier 2019

Pour la nouvelle édition, les start-up intéressées peuvent poser leur candidature en ligne jusqu’au 4 janvier 2019. Les 6 finalistes sélectionnés pourront tenir un stand lors de la remise de prix, prévue le 8 avril prochain. Les vainqueurs pourront se partager 150 000 euros en valeur, dont deux prix de 35 000 euros.

Cette année, quatre nouveaux partenaires se sont greffés au programme dont l’équipementier Faurecia et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. « L’EAAC a réussi avec l’ACF à imposer sur la scène de l’innovation automobile un concours de prestige mais surtout utile au secteur » affirme Thierry Peugeot, président l’EAAC.

Mots clefs associés à cet article : Innovation, Start-up

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
    L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance

Newsletter
Recherche