L’ESP fête ses 25 ans

Publié le par .

En vingt-cinq ans, l’ESP est devenu un équipement incontournable pour la sécurité routière. Il aurait sauvé quelque 15 000 vies.

En vingt-cinq ans, l’ESP est devenu un équipement incontournable pour la sécurité routière. Il aurait sauvé quelque 15 000 vies.
En vingt-cinq ans, l’ESP est devenu un équipement incontournable pour la sécurité routière. Il aurait sauvé quelque 15 000 vies.

Apparu pour la première fois en 1995 sur une Mercedes-Benz Classe S Coupé, le système électronique de stabilité (ESP) contribue à prévenir les accidents causés par un dérapage. « C’est le dispositif de sécurité le plus important dans une voiture après la ceinture de sécurité », affirme Bosch, pionnier dans cette technologie.

L’équipementier en rappelle du reste le fonctionnement : « L’ESP compare le comportement réel de la voiture avec ce qu’il devrait être grâce à des capteurs mesurant la vitesse de rotation des roues, l’angle de braquage du volant et la force centrifuge. L’électronique compare vingt-cinq fois par seconde si les mouvements de braquage du volant correspondent bien à la direction actuelle du véhicule. Si les valeurs diffèrent, le système électronique de stabilité intervient pour réduire le couple moteur dans un premier temps. Si cela ne suffit pas, il freine alors les roues individuellement, générant ainsi la force de réaction requise pour maintenir le véhicule sur sa trajectoire. »

Depuis vingt-cinq ans, plus de 250 millions d’ESP ont été produits dans le monde. Le dispositif équipe 82 % des véhicules neufs. Selon Bosch, il a sauvé 15 000 vies en Europe. Pour mémoire, en novembre 2014, l’ESP est devenu un équipement obligatoire.

Mots clefs associés à cet article : Bosch

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • LeddarTech présente le capteur LiDAR Flash à semi-conducteurs
    LeddarTech présente le capteur LiDAR Flash à semi-conducteurs
  • Valeo expose son savoir-faire électrique en Chine
    Valeo expose son savoir-faire électrique en Chine
  • ZF va produire un radar 4D pour le constructeur chinois SAIC
    ZF va produire un radar 4D pour le constructeur chinois SAIC
  • Help Connect : l’appel au secours automatique de Bosch
    Help Connect : l’appel au secours automatique de Bosch
  • Honda propose un filtre d’habitacle anti-infection
    Honda propose un filtre d’habitacle anti-infection
  • 3M remporte le Prix innovation sécurité routière 2021 dans la catégorie Amélioration des infrastructures
    3M remporte le Prix innovation sécurité routière 2021 dans la catégorie Amélioration des infrastructures
  • Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
    Faurecia va fournir des réservoirs d’hydrogène à Renault
  • Conduite autonome, l’Europe à la traîne
    Conduite autonome, l’Europe à la traîne
  • IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
    IFP Energies nouvelles accélère sur l’hydrogène
  • Le cockpit entièrement digital de Mercedes
    Le cockpit entièrement digital de Mercedes
  • Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
    Véhicule autonome : la France déploie sa feuille de route
  • Vitesco Technologies entre en action chez Renault
    Vitesco Technologies entre en action chez Renault
  • Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
    Toyota veut démocratiser les solutions hydrogène
  • Michelin quitte le WRC avec panache
    Michelin quitte le WRC avec panache
  • Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques
    Hyundai inaugure une nouvelle plateforme pour ses futurs véhicules électriques

Newsletter
Recherche