L’U.E. rend le freinage d’urgence et l’adaptateur de vitesse obligatoires

Publié le par .

L’Union européenne vient de voter un texte visant à rendre obligatoire, à partir de 2022 et pour tous les nouveaux modèles de voitures particulières et d’utilitaires légers, le montage de dispositifs de sécurité avancés comme le freinage d’urgence ou l’adaptateur de vitesse.

En 2018, environ 25 000 personnes ont perdu la vie lors d'accidents de la route dans l'Union européenne. Souhaitons que ces nouvelles mesures permettent de réduire rapidement cette insupportable mortalité.
En 2018, environ 25 000 personnes ont perdu la vie lors d'accidents de la route dans l'Union européenne. Souhaitons que ces nouvelles mesures permettent de réduire rapidement cette insupportable mortalité.

Tous les nouveaux modèles de véhicules devront être équipés dans l’Union européenne de dispositifs comme le freinage d’urgence ou l’adaptateur de vitesse à partir de 2022, selon de nouvelles règles adoptées mardi par le Parlement européen.

Pour les véhicules neufs de modèles déjà existants, ces nouvelles obligations ne s’imposeront qu’à compter de 2024. « Cette législation va permettre de sauver des milliers de vies dans les années à venir » a estimé l’eurodéputée Roza Thun (PPE, droite), rapporteuse de ce texte voté à une large majorité.

Ainsi, d’après les critères définis, tous les nouveaux modèles de véhicule devront disposer selon ce calendrier d’un système « d’adaptation intelligente » de la vitesse, qui avertira les conducteurs de tout dépassement des limites autorisées, sans réduire automatiquement la vitesse. Ces mêmes véhicules « devront également être équipés d’un système de freinage d’urgence, déjà obligatoire dans les camions et les bus, ainsi que d’un système d’urgence de maintien de la trajectoire », selon le texte adopté.

Le même texte précise aussi qu’il faudra que les constructeurs facilitent l’installation « d’un éthylomètre antidémarrage » et équipent leurs véhicules d’un « avertisseur de somnolence et de perte d’attention du conducteur », ainsi que d’un « enregistreur de données d’événements », sorte de boîte noire du véhicule.

Mots clefs associés à cet article : Règlementation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
    PIEC : le Conseil d’Etat suspend en partie l’arrêté d’application
  • EBP MéCa passe du DMS au BMS
    EBP MéCa passe du DMS au BMS
  • La FFC représente les 150 membres de la FFA
    La FFC représente les 150 membres de la FFA
  • La France compte 32 455 ateliers
    La France compte 32 455 ateliers
  • Grand débat national : les doléances du CNPA
    Grand débat national : les doléances du CNPA
  • Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
    Daf Conseil dévoile les 10 formations les plus sollicitées
  • Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
    Philippe Baudin prend la présidence d’Equip Auto
  • Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
    Occasions électriques : 1,2 % de part de marché en mars
  • Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
    Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit
  • Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
    Expédicar et ProovStation élues start-up de l’année
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier d’avril 2019
  • Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
    Quels scénarios pour la fin des véhicules thermiques en 2040 ?
  • IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
    IRP Auto Solidarité-Prévention : un bilan 2018 positif
  • Turbo’s Hoet fournit l’assistance
    Turbo’s Hoet fournit l’assistance
  • Le prix de l’entretien progresse davantage que l’inflation
    Le prix de l’entretien progresse davantage que l’inflation

Newsletter
Recherche