L’Union européenne peine à déployer des infrastructures de recharge suffisantes pour les VE

Publié le par .

Selon le dernier rapport de la Cour des comptes européenne, l’Union européenne est encore loin de l’objectif fixé dans le pacte vert de décembre 2019, à savoir atteindre le million de bornes de recharge en 2025.

L´UE doit accélérer le déploiement des infrastructures de recharge afin d´encourager l'essor de l'électromobilité.
L´UE doit accélérer le déploiement des infrastructures de recharge afin d´encourager l'essor de l'électromobilité.

Dans ce rapport, les auditeurs ont notamment mis en avant que la disponibilité des bornes de recharge ouvertes au public variait considérablement d’un pays à l’autre. Ils ont également constaté que les systèmes de paiement n’étaient pas harmonisés et que les utilisateurs n’avaient pas accès à suffisamment d’informations en temps réel.

Pourtant, l’an passé, malgré un déclin global du marché automobile, dû à la pandémie de Covid-19, on observe que la part des véhicules électriques et hybrides rechargeables a augmenté significativement. Et force est de constater que les réseaux de recharge ne connaissent pas le même essor.

« L’électromobilité requiert des infrastructures de recharge suffisantes. Mais pour construire de telles infrastructures, il est nécessaire d’avoir plus de certitudes quant à la dynamique d’adoption des véhicules électriques », a déclaré Ladislav Balko, membre de la Cour des comptes et responsable du rapport. Et d’ajouter : « L’an dernier, une voiture sur dix vendue dans l’UE était un véhicule électrique rechargeable, mais les infrastructures de recharge sont inégalement réparties sur le territoire européen. Nous pensons que la Commission devrait soutenir davantage le développement du maillage au niveau européen et devrait s’assurer que le financement de l’UE arrive là où le besoin est le plus impérieux. »

L’UE soutient le déploiement d’infrastructures de recharge électrique par les États membres en fournissant des leviers d’action et des financements, et en assurant la coordination. D’après les auditeurs, aucune analyse approfondie du déficit n’a été réalisée afin de déterminer le nombre nécessaire de bornes de recharge ouvertes au public, l’endroit où elles devraient être installées et la puissance qu’elles devraient délivrer. Le financement au titre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) n’a pas toujours été acheminé là où le besoin était le plus aigu, et l’UE ne s’est dotée ni d’objectifs clairs et cohérents, ni d’exigences minimales communes en matière d’infrastructures. La multiplicité des systèmes de paiement et d’information complique l’expérience des utilisateurs. Par exemple, les informations sur la disponibilité en temps réel, la recharge et la facturation ne sont guère coordonnées entre les différents réseaux.

Dans l’optique de la révision actuelle du principal cadre stratégique et législatif régissant l’électromobilité, les auditeurs recommandent à la Commission européenne d’élaborer une feuille de route stratégique pour atteindre les objectifs en matière d’infrastructures de recharge et d’établir des normes et des exigences minimales. Ils préconisent également d’allouer le financement sur la base de critères objectifs et d’analyses du déficit et de veiller à ce que les projets cofinancés garantissent un accès durable et non discriminatoire à tous les utilisateurs.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Groupe Faubourg rachète Bolides
    Le Groupe Faubourg rachète Bolides
  • Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
    Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
  • [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
    [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
  • Clas, résolument orienté vers le digital
    Clas, résolument orienté vers le digital
  • La Fiev accueille six nouveaux adhérents
    La Fiev accueille six nouveaux adhérents
  • Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
    Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
  • Proxiserve rachète ZEborne
    Proxiserve rachète ZEborne
  • La FNA attend un coup de pouce de l’État
    La FNA attend un coup de pouce de l’État
  • Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
    Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
  • Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
    Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
  • Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
    Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
  • Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
    Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
  • Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
    Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
  • Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT
    Securycar dévoile Coyote SecuryT et autosphere SereniT

Newsletter
Recherche