L’Union européenne peine à déployer des infrastructures de recharge suffisantes pour les VE

Publié le par .

Selon le dernier rapport de la Cour des comptes européenne, l’Union européenne est encore loin de l’objectif fixé dans le pacte vert de décembre 2019, à savoir atteindre le million de bornes de recharge en 2025.

L´UE doit accélérer le déploiement des infrastructures de recharge afin d´encourager l'essor de l'électromobilité.
L´UE doit accélérer le déploiement des infrastructures de recharge afin d´encourager l'essor de l'électromobilité.

Dans ce rapport, les auditeurs ont notamment mis en avant que la disponibilité des bornes de recharge ouvertes au public variait considérablement d’un pays à l’autre. Ils ont également constaté que les systèmes de paiement n’étaient pas harmonisés et que les utilisateurs n’avaient pas accès à suffisamment d’informations en temps réel.

Pourtant, l’an passé, malgré un déclin global du marché automobile, dû à la pandémie de Covid-19, on observe que la part des véhicules électriques et hybrides rechargeables a augmenté significativement. Et force est de constater que les réseaux de recharge ne connaissent pas le même essor.

« L’électromobilité requiert des infrastructures de recharge suffisantes. Mais pour construire de telles infrastructures, il est nécessaire d’avoir plus de certitudes quant à la dynamique d’adoption des véhicules électriques », a déclaré Ladislav Balko, membre de la Cour des comptes et responsable du rapport. Et d’ajouter : « L’an dernier, une voiture sur dix vendue dans l’UE était un véhicule électrique rechargeable, mais les infrastructures de recharge sont inégalement réparties sur le territoire européen. Nous pensons que la Commission devrait soutenir davantage le développement du maillage au niveau européen et devrait s’assurer que le financement de l’UE arrive là où le besoin est le plus impérieux. »

L’UE soutient le déploiement d’infrastructures de recharge électrique par les États membres en fournissant des leviers d’action et des financements, et en assurant la coordination. D’après les auditeurs, aucune analyse approfondie du déficit n’a été réalisée afin de déterminer le nombre nécessaire de bornes de recharge ouvertes au public, l’endroit où elles devraient être installées et la puissance qu’elles devraient délivrer. Le financement au titre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) n’a pas toujours été acheminé là où le besoin était le plus aigu, et l’UE ne s’est dotée ni d’objectifs clairs et cohérents, ni d’exigences minimales communes en matière d’infrastructures. La multiplicité des systèmes de paiement et d’information complique l’expérience des utilisateurs. Par exemple, les informations sur la disponibilité en temps réel, la recharge et la facturation ne sont guère coordonnées entre les différents réseaux.

Dans l’optique de la révision actuelle du principal cadre stratégique et législatif régissant l’électromobilité, les auditeurs recommandent à la Commission européenne d’élaborer une feuille de route stratégique pour atteindre les objectifs en matière d’infrastructures de recharge et d’établir des normes et des exigences minimales. Ils préconisent également d’allouer le financement sur la base de critères objectifs et d’analyses du déficit et de veiller à ce que les projets cofinancés garantissent un accès durable et non discriminatoire à tous les utilisateurs.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 13 au 17 septembre 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 13 au 17 septembre 2021
  • Van Heck Interpieces France lance LKQ Academy
    Van Heck Interpieces France lance LKQ Academy
  • Actia va suivre la route d’Equip Auto On Tour
    Actia va suivre la route d’Equip Auto On Tour
  • Würth France s’associe à EcoTree
    Würth France s’associe à EcoTree
  • Le CNPA engage un dialogue sur les enjeux d’avenir du contrôle technique
    Le CNPA engage un dialogue sur les enjeux d’avenir du contrôle technique
  • Carton plein pour le Garac
    Carton plein pour le Garac
  • Données connectées : l’écosystème automobile réclame en urgence une réglementation européenne
    Données connectées : l’écosystème automobile réclame en urgence une réglementation européenne
  • Texa : tournée générale d’Equip Auto On Tour
    Texa : tournée générale d’Equip Auto On Tour
  • Glass & Boost décroche la certification Qualiopi
    Glass & Boost décroche la certification Qualiopi
  • #Connect Aftermarket : une quatrième édition au sommet
    #Connect Aftermarket : une quatrième édition au sommet
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 6 au 10 septembre 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 6 au 10 septembre 2021
  • NTN, fin prêt pour Equip Auto On Tour
    NTN, fin prêt pour Equip Auto On Tour
  • Bosch confirme sa présence sur Equip Auto On Tour
    Bosch confirme sa présence sur Equip Auto On Tour
  • Des automobilistes peu concernés par la loi Montagne
    Des automobilistes peu concernés par la loi Montagne
  • Yves Audouin à la tête de la business unit OEM de Keybas
    Yves Audouin à la tête de la business unit OEM de Keybas

Newsletter
Recherche