L’entretien d’un VE coûterait 50 % moins cher que celui d’un véhicule thermique

Publié le par .

Selon la dernière étude de Consumer Reports, ayant analysé près de deux années de datas, les propriétaires d’un véhicule électrique économisent en moyenne 50 % sur le poste entretien et réparation de leur voiture par rapport aux conducteurs de véhicules thermiques.

Les véhicules électriques sont nettement plus rentables à l'usage que les véhicules thermiques. (© DR/Renault)
Les véhicules électriques sont nettement plus rentables à l'usage que les véhicules thermiques. (© DR/Renault)

Sur le cycle de vie moyen d’un véhicule (200 000 miles comme valeur retenue, soit près de 322 000 kilomètres), les propriétaires d’un VE économisent 50 % des dépenses liées à l’entretien et à la réparation par rapport à leurs homologues roulant à l’essence ou au diesel. Telle est la conclusion choc de la dernière étude de Consumer Reports.

« Les véhicules électriques ne nécessitent pas autant d’opérations de maintenance que les véhicules thermiques. Et même si les interventions ne sont pas toujours nécessairement moins chères, elles sont bien moins fréquentes » souligne Gabe Shenhar, directeur associé du centre de test automobile Consumer Reports, spécialisé sur les VE, avant d’ajouter : « En plus d’être moins chers et plus faciles à entretenir, la plupart des véhicules électriques ne produisent pas d’émissions polluantes. »

L’étude pointe aussi que les coûts d’entretien des hybrides rechargeables (PHEV) sont peu ou prou au même niveau que ceux des véhicules 100 % électriques (BEV). Un argument pour convaincre les clients encore rétifs au 100 % électrique, ce qui va dans le sens de la formule éprouvée – mais aussi vivement contestée – du « meilleur des deux mondes ».

Dans une autre étude, Consumer Reports met en avant que les véhicules électriques émettent en moyenne 60 % de moins de dioxyde de carbone que les voitures traditionnelles. « En plus des gaz à effet de serre, les VE peuvent aider à diminuer des émissions polluantes particulièrement nocives pour la santé publique, engendrant notamment des maladies pulmonaires », explique un analyste.

De quoi raviver des jeux de lobbying déjà actuellement exacerbés, surtout quand on connaît le style très américain (punchlines et provocations incluses) des experts de Consumer Reports…

Mots clefs associés à cet article : Entretien courant, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Garage Expo : AAG réussit le pari d’un Salon 100 % digital
    Garage Expo : AAG réussit le pari d’un Salon 100 % digital
  • Le CNPA prône une approche pragmatique de la crise
    Le CNPA prône une approche pragmatique de la crise
  • Le Salon Équip Auto se tiendra du 18 au 22 octobre 2022
    Le Salon Équip Auto se tiendra du 18 au 22 octobre 2022
  • Les propositions du SPP au personnel de Bridgestone-Béthune
    Les propositions du SPP au personnel de Bridgestone-Béthune
  • Castrol lance un programme de garantie moteur gratuit
    Castrol lance un programme de garantie moteur gratuit
  • Le GPL bénéficie de la prime à la conversion réévaluée
    Le GPL bénéficie de la prime à la conversion réévaluée
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 36
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine 36
  • [animation] Les Grands Prix de l’innovation d’Automechanika 2018
    [animation] Les Grands Prix de l’innovation d’Automechanika 2018
  • Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020
    Bruxelles annonce les seuils de CO2 en vigueur en 2020
  • Les routes françaises mettent à rude épreuve les mécaniques
    Les routes françaises mettent à rude épreuve les mécaniques
  • Comment les Français fréquentent-il les garages ?
    Comment les Français fréquentent-il les garages ?
  • La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
    La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
  • Edito : Savoir-faire commercial spontané
    Edito : Savoir-faire commercial spontané
  • Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
    Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
  • Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
    Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron

Newsletter
Recherche