L’inflation des prix du R134a interpelle le CNPA

Publié le par .

Le CNPA demande aux fabricants de gaz de climatisation des explications sur la surinflation du prix de vente du R134a.

Le CNPA demande aux fabricants de gaz de climatisation des explications quant à l'inflation du prix de vente du R134a.
Le CNPA demande aux fabricants de gaz de climatisation des explications quant à l'inflation du prix de vente du R134a.

Face aux hausses exponentielles du prix du gaz de climatisation R134a, le CNPA s’interroge. Il a fait parvenir aux principaux fabricants, que sont Honeywell et DuPont, un courrier afin de mieux comprendre les raisons d’une telle hausse, comprise entre 50 et 60 % sur les deux dernières années.

Pour le CNPA, cette inflation ne peut être expliquée par des questions de développement (le R134a est en phase de remplacement par le nouveau gaz HFO1234yf) ni même par une problématique de distribution, toujours mieux maîtrisée.

« Si l’explication tient en une baisse de la production au regard de ce que nous pourrions qualifier d’obsolescence réglementaire programmée, amenant dès lors à des tensions sur l’offre de ce gaz, nous souhaitons avoir la garantie qu’il ne s’agit pas non plus d’organiser une pénurie de la production du fait que ce gaz sera appelé à terme à disparaître du marché », commente l’organisation professionnelle.

Dans son courrier, le CNPA rappelle par ailleurs que la très grande majorité des véhicules en circulation actuellement et pour une quinzaine d’années encore utilise du R134a. Le contexte laisse donc des perspectives de demande – donc de débouchés pour les fabricants – encore importantes avant la disparition complète de la demande sur le R134a.

Des hausses difficilement supportables par les professionnels

Le CNPA souhaite ainsi disposer d’éléments factuels motivant ces augmentations de prix dès lors qu’elles sont difficilement supportables pour les réparateurs, les carrossiers en premier lieu. Car ceux-ci n’ont d’autre alternative technologique que de continuer à utiliser et donc acheter le R134a.

« Dans ce contexte doublement contraint technologiquement et économiquement, les professionnels de l’automobile ne vont donc pas pouvoir supporter longtemps de telles hausses dès lors qu’aucun produit de substitution ne peut être proposé », conclut le CNPA.

Il y a quelques jours, la société SNDC mettait en garde contre l’utilisation de gaz alternatifs non homologués vendus sous les marques Deepcool et Duracool et bien moins coûteux. Des fluides dangereux à ses yeux.

Mots clefs associés à cet article : CNPA, Climatisation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le Garac intègre les véhicules historiques
    Le Garac intègre les véhicules historiques
  • Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
    Un consortium autour de la recharge nouvelle génération
  • Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
    Reconnaissance historique des entreprises de proximité : la FNA salue le geste
  • Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
    Hausse des dépenses liées à la prime à la conversion et au bonus en 2019
  •  Autopromotec repoussé en 2022
    Autopromotec repoussé en 2022
  • Bornes électriques : le challenge de la France
    Bornes électriques : le challenge de la France
  • Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
    Des utilitaires électriques en auto-partage à Paris
  • L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
    L’Anfa partenaire de l’Opco Mobilités
  • Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
    Retrofuture s’affirme sur le marché naissant du rétrofit
  • Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
    Élisabeth Borne confirme la création d’une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions
  • Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
    Prime à la conversion : plus de 25 % des véhicules éligibles déjà vendus
  • La FFC fait évoluer la « Tribu »
    La FFC fait évoluer la « Tribu »
  • L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
    L’Utac Ceram et Serma Group s’intéressent aux batteries
  • Les loueurs courte durée réclament justice
    Les loueurs courte durée réclament justice
  • Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité
    Fortes chaleurs : Mondial Assistance connaît une hausse de 21 % de son activité

Newsletter
Recherche