La FNA et l’Apam reçues à Bercy

Publié le par .

Le 8 octobre dernier, la Fédération nationale des artisans de l’automobile (FNA) et l’Alliance des professionnels de l’automobile et de la mobilité (Apam) ont été reçues par Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie chargé des petites et moyennes entreprises.

De gauche à droite : Jean-Louis Bouscaren (président de l'Apam), Gérard Polo (président de la FNA), Alain Griset (ministre délégué à l'économie chargé des PME) et Aliou Sow (secrétaire général de la FNA).
De gauche à droite : Jean-Louis Bouscaren (président de l'Apam), Gérard Polo (président de la FNA), Alain Griset (ministre délégué à l'économie chargé des PME) et Aliou Sow (secrétaire général de la FNA).

La Fédération nationale des artisans de l’automobile (FNA) et l’Alliance des professionnels de l’automobile et de la mobilité (Apam, qui regroupe la Feda, la FNA, le Syndicat des professionnels du pneu, le SNCTA et l’Unidec) ont dernièrement été reçues par Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie chargé des petites et moyennes entreprises. Objectif : échanger sur les pistes de soutien aux TPE confrontées à la crise sanitaire.

La FNA et l’Apam ont porté la voix de la réparation indépendante en France et notamment celle des 140 000 entreprises de la filière, dont 95 % sont des TPE.

« Le plan de soutien à l’automobile concernait finalement très peu l’aval de l’automobile, à l’exception de la vente, aujourd’hui menacée par l’intégration dans la loi de finances des propositions ubuesques de la Convention citoyenne pour le climat, à l’image du malus », regrette la FNA.

Durant l’entretien, les deux organisations syndicales ont abordé les thèmes de l’accès aux données techniques des véhicules ou encore les effets néfastes de puissants donneurs d’ordre comme les assurances ou les plates-formes de gestion des sinistres, qui aujourd’hui profitent du tout-numérique pour s’affranchir de nombreuses règles protectrices comme le libre choix du réparateur.

« Très sensible aux problématiques réelles des entreprises, monsieur le ministre s’est montré à l’écoute des propositions pour lever les points de blocage qui entravent leur reprise », informe la FNA.

Mots clefs associés à cet article : APAM, Feda, Syndicat des professionnels du pneu, FNA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZFE : la FNA alerte sur les risques sociaux et professionnels
    ZFE : la FNA alerte sur les risques sociaux et professionnels
  • Le Groupe Faubourg rachète Bolides
    Le Groupe Faubourg rachète Bolides
  • Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
    Les chefs d’entreprises automobiles ont le moral en berne
  • [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
    [Vidéo] A quoi ressemblera le garage de demain ?
  • Clas, résolument orienté vers le digital
    Clas, résolument orienté vers le digital
  • La Fiev accueille six nouveaux adhérents
    La Fiev accueille six nouveaux adhérents
  • Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
    Infrastructure de recharge : dynamique mais décalée
  • Proxiserve rachète ZEborne
    Proxiserve rachète ZEborne
  • La FNA attend un coup de pouce de l’État
    La FNA attend un coup de pouce de l’État
  • Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
    Garage du futur : l’Anfa va expérimenter de nouvelles formations
  • Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
    Toyota et Tesla rappelés à l’ordre par la filière indépendante
  • Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
    Automechanika en version light hybride en 2021 et 100 % physique en 2022
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 26 au 30 avril 2021
  • Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
    Jérôme Poirier prend la direction de Chimirec Malo
  • Robert Bassols est le nouveau président de la FNA
    Robert Bassols est le nouveau président de la FNA

Newsletter
Recherche