La FNA satisfaite du plan de relance de l’économie française

Publié le par .

La FNA se déclare satisfaite du plan France Relance, dans lequel le Gouvernement consacre 11,6 milliards d’euros aux Transports. Vigilant, le syndicat appelle toutefois à la mise en place d’un comité de suivi, où il souhaite siéger.

Le Premier ministre, Jean Castex, veut notamment dynamiser la filière hydrogène.
Le Premier ministre, Jean Castex, veut notamment dynamiser la filière hydrogène.

La FNA estime que le plan de relance du Gouvernement répond de manière générale aux objectifs de relance économique pour les PME et les TPE. Aux côtés de l’U2P, elle demande la mise en place d’un comité de suivi et souhaite être directement associée à ce suivi « en tant que premier représentant des entrepreneurs artisans de l’automobile et de la mobilité ».

L’organisation patronale salue la volonté du Gouvernement de développer les transports plus propres (train, véhicules, transports en commun, vélo) qui s’inscrit dans la continuité de la transition écologique du parc. Elle salue aussi l’attention portée aux TPE/PME « qui ne sont pas oubliées » (elles représentent plus de 30 % du chiffres d’affaires des entreprises françaises).

La FNA félicite les mesures concernant la compétitivité des entreprises : une politique fiscale plus attractive avec une baisse de 20 millions d’euros des impôts de production et un renforcement souhaité des fonds propres.

Un bon point de départ

Ainsi, 30 milliards d’euros du plan de relance seront dédiés à la transition écologique, dont le verdissement du parc automobile. En ce qui concerne l’aide à l’achat de véhicules propres dans le cadre du plan automobile, trois points sont à souligner :
- évolutions du dispositif du bonus écologique (électrique et hybrides rechargeables) ;
- évolutions de la prime à la conversion poursuivie ;
- bornes électriques : porter le nombre de recharge à 100 000 unités dès 2021.

Le coût de la mesure associé est de 1,9 milliard d’euros sur deux ans avec un plan de soutien à l’hydrogène de 7 milliards d’euros mobilisés jusqu’à 2030, dont 2 milliards dès 2021.

La FNA appelle le Gouvernement à suivre la mise en œuvre objective de ces mesures en y associant les TPE et leurs représentants et partage pleinement la position de l’U2P : France Relance est un point de départ. « Un comité de suivi doit s’instaurer pour vérifier que les TPE ont bénéficié des mesure », insiste le syndicat.

Mots clefs associés à cet article : FNA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Kent labellisé Éco Entretien
    Kent labellisé Éco Entretien
  • Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
    Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
  • François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
    François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
  • Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
    Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
  • Imaweb-IDF devient Imaweb
    Imaweb-IDF devient Imaweb
  • Assistance : une saison estivale contrastée
    Assistance : une saison estivale contrastée
  • Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
    Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
  • FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
    FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
  • Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
    Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
  • 50 % de part de marché pour le SP95-E10
    50 % de part de marché pour le SP95-E10
  • Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
    Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
  • #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
    #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
  • Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
    Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
  • Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
    Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
  • RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
    RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros

Newsletter
Recherche