La FNTR enquête sur l’impact du Covid-19

Publié le par .

La FNTR dévoile une étude précise de l’impact du Covid-19 sur l’activité des transporteurs.

86% des entreprises de transport connaissent un arrêt total (30 %) ou partiel de leur activité (56%) et, en moyenne, 59% des camions ne circulent plus faute de commandes.
86% des entreprises de transport connaissent un arrêt total (30 %) ou partiel de leur activité (56%) et, en moyenne, 59% des camions ne circulent plus faute de commandes.

Dans le cadre de la crise sanitaire liée au Coronavirus, la FNTR a souhaité évaluer de façon plus précise son impact sur les entreprises au travers d’un questionnaire à l’ensemble de ses adhérents. Une enquête lancée le 21 mars dernier et pour laquelle la Fédération a obtenu plus de 1800 réponses.

L’enquête montre que si le transport alimentaire fonctionne, ce sont des pans entiers de l’activité qui sont aujourd’hui à l’arrêt : 86% des entreprises de transport connaissent un arrêt total (30 %) ou partiel de leur activité (56%) et, en moyenne, 59% des camions ne circulent plus faute de commandes.

Parmi les entreprises (hors entreprises transportant de l’alimentaire) qui ne se trouvent pas encore à l’arrêt total, 22 % estiment qu’elles devront cesser totalement leur activité si la situation perdure. Les raisons sont les suivantes : une baisse ou une absence significative de l’activité, l’arrêt de l’activité des clients et fournisseurs, le droit de retrait des salariés ou le manque d’effectifs. Cette situation a rendu nécessaire un très fort recours au dispositif de chômage partiel dans de très nombreuses entreprises qui font face à des difficultés importantes.

En ce qui concerne les camions à l’arrêt, on constate que les secteurs les plus touchés sont : l’automobile (90%), le BTP (87%), le déménagement (84%), le transport exceptionnel et la location avec conducteur (79%). En revanche, le transport sous température dirigée (19%), le transport alimentaire et le transport d’animaux vivants (22%) sont les moins touchés.

Le Centre-Val de Loire et le Grand Est sont les régions qui comptent le plus grand nombre d’entreprises en arrêt total d’activité (respectivement 35 % et 31 %). Il convient de noter que le Grand Est est la région la plus touchée par la pandémie. La Normandie est la région qui compte le moins d’entreprises en arrêt total d’activité (12 %) mais elle est aussi la région avec le plus d’entreprises en arrêt partiel (67 %). Les trois régions qui comptent le plus de camions à l’arrêt sont le Grand Est (60 %), les Hauts-de –France (59%) et l’Ile de France (58 %). La Bretagne est la région avec les plus d’entreprises sans arrêt d’activité (32 %) et avec le moins de camions à l’arrêt (41 %).

De manière globale, l’enquête menée démontre une désorganisation complète des flux avec un impact important sur l’optimisation des trajets dont les retours se font dans leur très grande majorité à vide. Par ailleurs, pour les entreprises qui ont de l’activité, cette dernière a dû être réorganisée bien souvent avec une adaptation des plages horaires de travail et en conséquence une augmentation nette des heures supplémentaires et jours travaillés. Plusieurs textes ont notamment été publiés pour permettre la circulation le dimanche, augmenter les temps de conduite etc…

Télécharger l’étude de la FNTR

Dans la même rubrique :

  • Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
    Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
  • « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
    « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
  • Une première plateforme d’échange de données environnementales
    Une première plateforme d’échange de données environnementales
  • TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
    TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
  • De nouvelles règles pour le transport en Europe
    De nouvelles règles pour le transport en Europe
  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
  • Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
    Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
  • Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
    Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?

Newsletter
Recherche