La FRCI consulte la FFC

Publié le par .

La Fédération des réseaux de carrossiers indépendants (FRCI) a dernièrement rencontré la Fédération française de carrosserie (FFC) Mobilité, Réparation et Services pour avoir son appui sur différents sujets.

La FFC et la FRCI essaient d'établir des codes de bonne conduite pour faire progresser la filière et tenter d'apaiser les relations souvent tendues avec les experts et assureurs.
La FFC et la FRCI essaient d'établir des codes de bonne conduite pour faire progresser la filière et tenter d'apaiser les relations souvent tendues avec les experts et assureurs.

La FRCI* vient de rencontrer Patrick Nardou, président de la FFC Mobilité, Réparation et Services, ainsi que Christophe Bazin, son secrétaire général.

Durant cette rencontre, le syndicat est revenu sur le travail de longue haleine qu’il effectue pour tenter de fusionner les chartes régissant les relations entre les réparateurs et les experts du BCA comme ceux de l’ANEA. Cette charte a pour ambition de dresser le code de conduite des deux parties alors que les relations entre experts et carrossiers sont parfois sujettes à discordes.

Sur ce point, Patrick Cleris, président de la FRCI, a d’ailleurs tenu à réaffirmer sa volonté, ainsi que celle de son organisation, d’apporter sa pierre à l’édifice, sans pour autant se substituer aux organisations professionnelles.

Un T4 peinture réclamé

Au cours de la rencontre, Alain Bessin, président du GIE Five Star, en a profité pour demander le soutien de la FFC sur le sujet de la mise en place d’un T4 peinture. Un bras de fer qui oppose les professionnels de la carrosserie aux assureurs et aux mutualistes depuis longtemps.

« Ce nouveau taux de peinture éviterait des négociations très longues avec les experts et prendrait enfin en compte l’existence des peintures tricouches, très techniques et particulièrement longues à mettre en œuvre, donc plus coûteuses », commente la FFC.

Autre sujet abordé lors de la rencontre : le lancement d’une étude concertée dans le but de mettre à jour la norme Afnor NF X 50-845, qui décrit les moyens dont doit disposer le carrossier pour effectuer une réparation dans les règles de l’art. Le but étant qu’elle prenne en compte les évolutions technologiques de type Adas, par exemple.

* Présidée par Patrick Cleris, la Fédération des réseaux de carrossiers indépendants regroupe les enseignes Acoat Selected, AD Carrosserie, Autoneo, Axial, Five Star, Précisium et Top Carrosserie.

Mots clefs associés à cet article : FFC, FRCI

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Une carrosserie centralisée dernier cri pour le groupe Saint-Christophe
    Une carrosserie centralisée dernier cri pour le groupe Saint-Christophe
  • Pièces : une envolée des prix record depuis douze ans
    Pièces : une envolée des prix record depuis douze ans
  • Carrosserie : vers une main-d’œuvre étrangère
    Carrosserie : vers une main-d’œuvre étrangère
  • Fix Auto se lance au Mexique
    Fix Auto se lance au Mexique
  • [Vidéo] Le CNPA satisfait de la première édition du Salon de la Carrosserie
    [Vidéo] Le CNPA satisfait de la première édition du Salon de la Carrosserie
  • La FRCI prime les meilleurs de ses carrossiers
    La FRCI prime les meilleurs de ses carrossiers
  • Five Star forme aux Adas
    Five Star forme aux Adas
  • Acoat Selected vers toujours plus d’accompagnement
    Acoat Selected vers toujours plus d’accompagnement
  • Nouvelle édition des Carflex Days
    Nouvelle édition des Carflex Days
  • GT Motive booste son outil de chiffrage avec NextGen
    GT Motive booste son outil de chiffrage avec NextGen
  • Raptor Evolution : la cabine de peinture 100 % électrique
    Raptor Evolution : la cabine de peinture 100 % électrique
  • Fix Auto signe avec Spanesi
    Fix Auto signe avec Spanesi
  • Sata choisi par Fix Auto
    Sata choisi par Fix Auto
  • Le groupe Lacour lance un scanner d’analyse et de chiffrage des dégâts
    Le groupe Lacour lance un scanner d’analyse et de chiffrage des dégâts
  • Le modèle Albax
    Le modèle Albax

Newsletter
Recherche