La LOA davantage prisée en occasion

Publié le par .

Ce mode de financement gagne des parts sur le marché de l’occasion selon une étude menée par AAAData. Cette tendance pourrait davantage favoriser les transactions via des professionnels au détriment des ventes entre particuliers.

La LOA et la LLD représentent moins de 2 % du ventes de VO, mais leur proportion ne cesse de croître depuis quelques années.
La LOA et la LLD représentent moins de 2 % du ventes de VO, mais leur proportion ne cesse de croître depuis quelques années.

La location longue durée (LLD) et la location avec option d’achat (LOA) ne cessent de s’amplifier sur le marché du neuf. Mais la tendance tend également à gagner le marché de l’occasion. Bien que faibles pour le moment, ces modes de financement connaissent pourtant une évolution constante et significative. Selon une étude publiée par AAAData, les véhicules d’occasion financés par la LDD constituent 0,56 % du marché actuellement contre 0,19 % en 2012. Quant aux VO achetés via la LOA, leur proportion passe de 0,17 % en 2012 contre 0,84 % depuis le début de l’année.

La LOA renforce les professionnels

D’après l’expert des statistiques automobiles, ces modes de financement contribuent à rajeunir l’âge des occasions. Les véhicules acquis par ce biais ont 8 mois en moyenne contre 10 ans pour le reste des secondes mains. Il est en effet difficile d’appliquer le leasing à des véhicules dont la valeur résiduelle n’est pas assez élevée. Cette tendance pourrait contribuer à faire gagner des parts de marché aux professionnels, qui détiennent à ce jour un tiers des transactions VO contre deux tiers réalisées entre particuliers. En effet, plus le véhicule est jeune plus les parts de marché imputables aux professionnels sont élevées. En outre, la LOA et la LLD donnent l’avantage aux professionnels, qui disposent d’un service supplémentaire à offrir aux acheteurs par rapport aux vendeurs particuliers.

Pour rappel, une étude du cabinet Xerfi prévoit que la proportion des véhicules d’occasion vendus par des professionnels pourrait atteindre 41 % à l’horizon 2021. Et le rajeunissement du parc dû à l’augmentation de la LOA contribuera notamment aux parts de marché gagnées par les professionnels.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Service, AAAData

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Véhicule d’occasion : boom des plus de 10 ans
    Véhicule d’occasion : boom des plus de 10 ans
  • CapCar se déploie au Mans
    CapCar se déploie au Mans
  • Prime à la conversion : Bercy débloque 70 millions d’euros supplémentaires
    Prime à la conversion : Bercy débloque 70 millions d’euros supplémentaires
  • VPN Auto, un réseau en mutation
    VPN Auto, un réseau en mutation
  • BCA Europe lance les « Electric Fridays »
    BCA Europe lance les « Electric Fridays »
  • LLD : le marché progresse toujours
    LLD : le marché progresse toujours
  • Baromètre du marché VO en octobre
    Baromètre du marché VO en octobre
  • Histo-Auto, « une start-up de vieux expérimentés »
    Histo-Auto, « une start-up de vieux expérimentés »
  • Kyump devient CapCar
    Kyump devient CapCar
  • Quand vendre son véhicule ?
    Quand vendre son véhicule ?
  • Leboncoin s’offre l’Argus
    Leboncoin s’offre l’Argus
  • Étude du marché français du véhicule électrique d’occasion
    Étude du marché français du véhicule électrique d’occasion
  • Pas de vacances pour le V.O. en août
    Pas de vacances pour le V.O. en août
  • Marché VO : hausse record de 9,3 % au mois de juillet
    Marché VO : hausse record de 9,3 % au mois de juillet
  • Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion
    Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion

Newsletter
Recherche