La SAE réaffirme sa confiance dans le gaz HFO-1234yf d’Honeywell

Publié le par .


En guise vraisemblablement de réponse au constructeur Daimler qui continuait de dénoncer, il n’y a pas si longtemps, la dangerosité de l’usage du gaz réfrigérant dans l’automobile, la SAE réaffirme sa confiance dans le gaz HFO-1234yf, qui remplace progressivement le HFC-134a. La très reconnue association d’ingénierie automobile mondiale, à travers son projet de recherche et de coopération (CRP) comptant des experts de 11 constructeurs automobiles, a réaffirmé « le niveau élevé de confiance » dans la sécurité du 1234yf. Le CRP a indiqué que les conclusions de son évaluation originale de ce fluide frigorigène demeuraient parfaitement fondées et que le produit ne présentait pas plus de risques que les autres liquides du compartiment moteur. Le CRP a également précisé que les tests réalisés par le constructeur allemand en fin d’année dernière et qui ont soulevé des interrogations quant à la sécurité du produit étaient « irréalistes » et s’étaient déroulés dans des «  conditions extrêmement idéalisées… en faisant fi des scénarios réels de collision ».
Notons que le HFO-1234yf, substitut à la fois sûr et hautement efficace du HFC-134a, est d’ores et déjà utilisé dans l’industrie automobile. Il réduit le potentiel de réchauffement de la planète de 99,7 % par rapport au HFC-134a et, selon des données fournies par des tiers, son utilisation dans les voitures équivaudrait au retrait de la circulation en Europe de plus de 4 millions de voitures en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
De 2007 à 2009, le nouveau gaz a fait l’objet de tests poussés réalisés par le CRP SAE. Ce dernier, subventionné par 15 constructeurs automobiles mondiaux, dont les principaux constructeurs allemands, d’importants fournisseurs et 18 instituts de recherche internationaux indépendants, a conclu que l’utilisation du HFO-1234yf dans les automobiles était sûre.
Le HFO-1234yf est aujourd’hui adopté par les constructeurs en partie pour répondre aux exigences de la directive MAC de l’Union européenne. Celle-ci notifie que les réfrigérants utilisés dans tous les nouveaux types de véhicules vendus en Europe après le 1er janvier 2013 aient un potentiel de réchauffement de la planète (PRP) inférieur à 150 et que toutes les voitures vendues après 2017 remplissent cette exigence de faible PRP.

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Allopneus.com : acquisition du label « Michelin Site Web Approuvé »
    Allopneus.com : acquisition du label « Michelin Site Web Approuvé »
  • Com&Talk une application pour garder le contact
    Com&Talk une application pour garder le contact
  • Walker lance une gamme alternative de FAP
    Walker lance une gamme alternative de FAP
  • Le cap des 100 millions d’ESP Bosch est franchi
    Le cap des 100 millions d’ESP Bosch est franchi
  • La voiture moyenne de 2013 est plus chère
    La voiture moyenne de 2013 est plus chère
  • Subaru choisit Motul
    Subaru choisit Motul
  • Cromax change d’étiquette
    Cromax change d’étiquette
  • La FFC ouvre les portes du CFA de Villeneuve-la-Garenne
    La FFC ouvre les portes du CFA de Villeneuve-la-Garenne
  • Axalta change son étiquetage
    Axalta change son étiquetage
  • Recxtrem s’impose comme LE spécialiste de la caméra embarquée
    Recxtrem s’impose comme LE spécialiste de la caméra embarquée
  • “ 40 millions d’automobilistes ” se penche sur les pneus
    “ 40 millions d’automobilistes ” se penche sur les pneus
  • Les états généraux du diesel : une première
    Les états généraux du diesel : une première
  • AkzoNobel fournit la peinture aux ateliers Fiat
    AkzoNobel fournit la peinture aux ateliers Fiat
  • 5 000 partenaires de montage pour 123pneus.fr
    5 000 partenaires de montage pour 123pneus.fr
  • L’édition 2014 du TRW Dynamix est lancée
    L’édition 2014 du TRW Dynamix est lancée

Newsletter
Recherche