La corvée du nettoyage du véhicule

Publié le par .

Un peu moins d’un automobiliste sur quatre nettoie mensuellement son véhicule. Une tâche perçue comme une corvée que la moitié des conducteurs préfère effectuer via un service payant.

L'intérieur du véhicule n'est pas à négliger non plus : il devrait être nettoyé aussi soigneusement qu'une habitation.
L'intérieur du véhicule n'est pas à négliger non plus : il devrait être nettoyé aussi soigneusement qu'une habitation.

Alors que les beaux jours arrivent et que les Français pourraient être tentés par le nettoyage de leur véhicule, le fabricant de produits pour le soin de la voiture, Triplewax Diamond, s’est penché sur le comportement des Français face à l’entretien de leur auto. Il a délégué à l’Ifop le soin de sonder 1 000 personnes sur ce sujet.

Il ressort que 71 % des Français interrogés affirment s’occuper eux-mêmes de l’entretien de leur voiture. Ils y consacrent entre 30 minutes et 1 heure. Sur les 29 % restants, 43 % sont des femmes qui délèguent cette tâche à leur mari. « Même si l’entretien de la voiture est souvent une affaire personnelle, il n’est pas fait régulièrement. Signe qu’il semble perçu comme une contrainte pour les Français », analyse Triplewax Diamond. Dans la pratique, seuls 22 % des Français nettoient l’intérieur de leur voiture une fois par mois (21 % pour l’extérieur).

Le nettoyage intérieur trop négligé

La carrosserie est la surface nettoyée en priorité, par une personne sur deux (48 %). Loin derrière, les vitres (22 %) sont citées en deuxième position, suivies des sièges, des moquettes et garnitures (16 %). Les autres surfaces, comme le tableau de bord et les jantes, ne sont nettoyées que par moins de 10 % des personnes interrogées. « Pourtant plusieurs études montrent que l’intérieur d’une voiture est un lieu où les bactéries pullulent et qu’il devrait être entretenu comme l’intérieur d’une maison », déplore le fabricant.

Moins de 5 euros par mois consacré au lavage automobile pour 45 % des automobilistes

Une personne sur deux réalise tout le temps le nettoyage à son domicile. Mais les services payants sont tout de même plébiscités par 50 % des Français parfois ou systématiquement (14 %), car ils estiment gagner du temps (46 %) ou ne disposent pas forcément du matériel adéquat (32 %). Enfin, 45 % des sondés consacrent moins de 5 euros par mois pour le nettoyage de leur voiture.

Mots clefs associés à cet article : Lavage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Daf Conseil pousse les formations à distance
    Daf Conseil pousse les formations à distance
  • Plan de relance : l’Association Eco Entretien dénonce les 98% d’automobilistes oubliés
    Plan de relance : l’Association Eco Entretien dénonce les 98% d’automobilistes oubliés
  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
  • Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
    Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
  • 30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
    30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
  • FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
    FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
  • Tchek dévoile son offre sans contact
    Tchek dévoile son offre sans contact

Newsletter
Recherche