La trésorerie des transporteurs dans le rouge

Publié le par .

Les trois organisations professionnelles du transport routier, en grande difficulté, demandent en urgence au Gouvernement des mesures spécifiques de soutien à la trésorerie des entreprises du secteur.

Les entreprises de transport routier, en perte de rentabilité, demandent en urgence au gouvernement des mesures de soutien éconimique.
Les entreprises de transport routier, en perte de rentabilité, demandent en urgence au gouvernement des mesures de soutien éconimique.

Par la voix de ses trois organisations professionnelles (OTRE, FNTR et Union TLF), le secteur du transport routier vient de lancer un appel aux pouvoirs publics pour la mise en place de mesures dédiées de soutien notamment en termes de trésorerie.

L’enjeu : permettre aux entreprises « en sur-régime » de résister au choc maintenant mais également anticiper la reprise d’après-crise. Les organisations rappellent qu’aujourd’hui, 70 % d’entre elles sont en arrêt partiel ou total de leur activité.

« Les entreprises, soucieuses de garantir ce service vital dans la gestion de cette crise continuent de travailler… accumulant des pertes, en raison d’importants surcoûts (retours à vide, coûts des heures supplémentaires du fait de l’extension des temps de conduite et du travail du dimanche et jours fériés, surcoûts liés aux achats des produits sanitaires et de protection) » alertent les syndicats. Et de poursuivre : « Nous tenons, mais jusqu’à quand ? Le gouvernement et l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique doivent entendre et comprendre que sans appui concret au secteur, les entreprises ne tiendront pas, déposeront le bilan les unes après les autres, et ne pourront pas assurer la reprise d’après-crise. »

Ainsi, les professionnels du transport et de la logistique demandent aux pouvoirs publics quatre mesures de soutien pour pallier à des trésoreries exsangues :

► La mise en place d’une procédure efficace pour lutter contre les retards de paiements et délais de paiement abusifs,

► L’anticipation du remboursement partiel de la TICPE accordée aux transporteurs routiers pour le 1er et 2e semestre 2020, calculé sur un pourcentage de la consommation de l’entreprise du semestre précédent ou à défaut, un remboursement au trimestre,

► La finalisation urgente des travaux en cours de mise en œuvre d’une carte d’achat de carburant taxé au taux du gazole professionnel, permettant aux transporteurs routiers de marchandises et de voyageurs de réduire le portage de trésorerie lié à la périodicité semestrielle du remboursement partiel de TICPE et en tenant compte des modes de distribution utilisés (stations-services, cuves privatives) et des motorisations,

► Le report au 1er janvier 2022 de la diminution programmée de 2 €/hl, soit deux centimes par litre du remboursement partiel de TICPE sur le gazole professionnel des transporteurs routiers instaurée par le PLF 2020.

« Toutes les discussions actuelles et à venir sur la future relance de l’activité économique doivent maintenant intégrer les représentants du transport routier » concluent les organisations professionnelles qui regrettent l’absence d’échanges réguliers avec le Ministère de l’Économie et des Finances, contrairement aux autres filières dites stratégiques.

Dans la même rubrique :

  • TRM : l’activité stagne en juillet
    TRM : l’activité stagne en juillet
  • Convention citoyenne pour le climat : les syndicats désabusés
    Convention citoyenne pour le climat : les syndicats désabusés
  • France Relance : 11,5 milliards d’euros dédiés aux Transports
    France Relance : 11,5 milliards d’euros dédiés aux Transports
  • Transition énergétique dans le TRM : 2040 se joue aujourd’hui pour l’Union TLF
    Transition énergétique dans le TRM : 2040 se joue aujourd’hui pour l’Union TLF
  • Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
    Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
  • Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
    Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
  • Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
    Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
  • « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
    « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
  • Une première plateforme d’échange de données environnementales
    Une première plateforme d’échange de données environnementales
  • TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
    TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
  • De nouvelles règles pour le transport en Europe
    De nouvelles règles pour le transport en Europe
  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage

Newsletter
Recherche