Laurent Automobile entérine la transformation de son réseau

Publié le par .

Quelques mois après l’annonce de la modification du modèle économique de son réseau automobile, le groupe Laurent, dont la société Laurent Père et Fils gère le réseau, amorce sa transformation. Le groupe a notamment décidé de céder ses activités poids lourd et de fermer certains des magasins Laurent Automobile.

Le groupe Laurent annonce la fermeture de certains des magasins Laurent Automobile dans l'optique d'accompagner la mutation du modèle économique du réseau.
Le groupe Laurent annonce la fermeture de certains des magasins Laurent Automobile dans l'optique d'accompagner la mutation du modèle économique du réseau.

Le groupe Laurent a pris de nouvelles décisions pour amorcer la transformation de Laurent Automobile. Après l’annonce de la mutation du modèle économique de son réseau automobile, le distributeur de pièces détachées du groupe, Laurent Père & Fils, annonce finalement la fermeture de quelques magasins Laurent Automobile.

Pour rappel, le groupe a pris la décision cet été de céder 46 de ses 58 magasins dans l’optique de lancer un réseau national de « distributeurs affiliés exclusifs ». En outre, la société Laurent Père & Fils prévoit toujours de garder 12 magasins intégrés.

Cession des activités poids lourd

Par ailleurs, l’entreprise cédera les 14 agences de son réseau Poids Lourd, essentiellement implantées dans le quart Sud-Est, « pour se concentrer sur l’automobile », précise le groupe Laurent dans un communiqué. Il avait d’ailleurs pris la décision d’abandonner la distribution exclusivement en propre pour être présent sur l’ensemble du marché national et s’étendre au-delà de ses frontières historiques du grand quart Sud-Est.

« Nous avons pour ambition de mettre en place de nouveaux entrepôts en France pour couvrir avec efficacité le maillage de nos distributeurs exclusifs » avait ainsi commenté Vincent Laurent, P-DG du groupe éponyme, lors de l’annonce de la mutation. Les magasins affiliés s’appuieront notamment sur trois nouveaux sites, qui ouvriront à l’horizon 2019. Ils viendront compléter les 9 plates-formes de distribution Exadis du groupe et les 4 stocks régionaux mis en place l’année dernière.

Mots clefs associés à cet article : Groupe Laurent, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Une direction génerale groupe chez Parts Holding Europe
    Une direction génerale groupe chez Parts Holding Europe
  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile
  • Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
    Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
  • Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
    Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
  • Exadis optimise ses préparations de commandes
    Exadis optimise ses préparations de commandes
  • Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
    Pièces captives : la Feda plaide sa cause à la DGCCRF
  • OTOP atteint les 31 centres de service
    OTOP atteint les 31 centres de service
  • Nexus Automotive International fête ses cinq ans
    Nexus Automotive International fête ses cinq ans
  • Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
    Mec-Diesel rachète Moteurs Diesel Distribution
  • Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
    Alliance Automotive Group reprend le groupe Partspoint
  • Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
    Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie
  • Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles
    Le Gouvernement envisage une libéralisation des pièces captives automobiles

Newsletter
Recherche