Le CNPA et Autodistribution associés dans la distribution de masques

Publié le par .

Le CNPA vient de commander un million de masques alternatifs. C’est Autodistribution qui aura la charge de les distribuer.

Chantelle Lingerie va produire un million de masques pour le compte du CNPA. (© DR)
Chantelle Lingerie va produire un million de masques pour le compte du CNPA. (© DR)

Le CNPA vient d’annoncer avoir passé une commande d’un million de masques alternatifs à usage professionnel (de catégorie 1 avec une efficacité de 90 % de filtration des nanoparticules) à l’entreprise de textile Chantelle Lingerie.

L’ensemble de ces masques sera distribué gratuitement début mai aux quelque 500 000 actifs de la branche des services de l’automobile (deux masques par salarié). La logistique de distribution nationale a été confiée à Autodistribution auprès des TPE comme des PME. On parle ici de 142 000 entreprises à livrer. La commande passée par le CNPA atteint les 3,5 millions d’euros.

« Dans un contexte de situation sanitaire sans précédent, la protection de la santé des salariés, mais également des clients, constitue un enjeu critique. Le CNPA considère que l’accès sécurisé aux équipements de sécurité est un impératif à très court terme. Cela conditionne également une reprise de l’activité économique qui soit durable pour les entreprises », commente le syndicat.

La livraison de masques débutera la première semaine de mai par 150 000 masques et se poursuivra pendant sept semaines, à raison de 150 000 masques par semaine, et de 100 000 masques la septième semaine. Les modalités exactes de commande et de livraison des masques seront précisées à l’ensemble de la profession en début de semaine prochaine.

Cette distribution viendra pallier le manque de masques dont souffrent les professionnels, qui n’ont pas hésité à donner près de 10 000 masques aux professionnels de santé au début de la crise sanitaire.

Chantelle Lingerie explique que ces masques devront être changés toutes les quatre heures. Ils doivent être lavés en machine à haute température et séchés de préférence avec un sèche-linge. Des tests de durabilité sont en cours.

Parallèlement à cette action, le CNPA a indiqué être en phase final d’élaboration, avec IRP Auto Solidarité Prévention, de manuels de prévention sanitaire métier par métier. Ces manuels, qui devront être validés par le ministère du Travail, devraient être disponibles dans une semaine.

Dans la même rubrique :

  • Ateliers : l’activité marque le pas
    Ateliers : l’activité marque le pas
  • La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
    La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
  • Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
    Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
  • Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
    Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
  • Le GNFA dans la tourmente
    Le GNFA dans la tourmente
  • Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
    Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
  • Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
    Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
  • Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
    Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
  • Würth s’attelle à la formation
    Würth s’attelle à la formation
  • Vers une « phygitalisation » des concessions
    Vers une « phygitalisation » des concessions
  • Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
    Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
  • Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
    Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
  • Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
    Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
  • Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
    Rétrofit : séduisant, pertinent…mais couteux
  • L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés
    L’AEE confie à SGS l’audit des prescripteurs labellisés

Newsletter
Recherche