Le CNR publie son enquête sur le TRM longue distance en 2019

Publié le par .

Productivité en baisse, hausse des coûts d’exploitation… les transporteurs margent difficilement et faiblement même si leur santé financière s’améliore. Mais ça, c’était en 2019, avant le Covid !

Les entreprises éprouvent toujours des difficultés pour valoriser la hausse de leurs coûts dans leurs tarifs.
Les entreprises éprouvent toujours des difficultés pour valoriser la hausse de leurs coûts dans leurs tarifs.

L’enquête du Comité national routier (CNR) portant sur le transport de marchandises longue distance montre que la productivité d’un véhicule varie de - 0,4 % en 2019, après avoir diminué de - 2,8 % en 2018.

La segmentation des résultats par taille d’entreprises met toujours en évidence des disparités importantes entre les petits et les grands transporteurs. Ces derniers enregistrent les niveaux de productivité les plus élevés. Ils disposent aussi des ressources nécessaires pour répondre aux appels d’offres de plus en plus contraignants des chargeurs.

Les plus petites entreprises sont quant à elles fragilisées par la structure spécifique de leur clientèle : prépondérance du client principal dans le chiffre d’affaires et important taux de recours aux bourses de fret.

La majorité des composantes d’exploitation est orientée à la hausse. Ainsi, le coût de personnel de conduite (34,8 % du coût de revient total) progresse de 1,6 % pour la rémunération brute moyenne et de + 3,6 % pour ses frais de déplacement. Le coût kilométrique de carburant (net de remboursement partiel de TICPE) augmente, lui, de + 6,3 %. Les autres composantes enregistrant une inflation en 2019 sont les péages (+ 2,6 % en dépenses annuelles par véhicule, le coût kilométrique d’entretien réparations (+ 1,3 %), le prix d’achat des véhicules (+ 1 % pour un tracteur, + 2,1 % pour une semi-remorque) et les assurances (+ 0,9 % par véhicule).

L’analyse financière des entreprises témoigne de l’amélioration de la santé financière des entreprises depuis 2013. « L’instauration en 2013 du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a été un des facteurs d’assainissement des bilans financiers des entreprises spécialisées dans le transport de marchandises (TRM), qui en ont majoritairement bénéficié », commente le CNR, qui rappelle malgré tout que la rentabilité stagne depuis 2015 et reste à un niveau relativement faible.

Le tassement de l’activité en fin d’année 2019 et l’inflation des coûts d’exploitation ne favorisent pas les résultats économiques et financiers des transporteurs. Les entreprises éprouvent toujours des difficultés pour valoriser la hausse de leurs coûts dans leurs tarifs.

Dans la même rubrique :

  • Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
    Le groupe Delisle rachète les transports Antoine
  • Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
    Kuehne+Nagel lance le KN EuroLink Scheduler
  • Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO<sub>2</sub>
    Vion Food Group vise 8 % de réduction des émissions de CO2
  • Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
    Le groupe Blondel digitalise ses activités avec Shippeo
  • Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
    Covid-19 : baromètre CNR, février 2021
  • Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
    Travail dissimulé dans le transport routier, Djebbari réagit
  • Kuehne+Nagel en mode bas carbone
    Kuehne+Nagel en mode bas carbone
  • DHL : le vert est mis !
    DHL : le vert est mis !
  • Beaudet Lemaitre Transports intègre Tred Union
    Beaudet Lemaitre Transports intègre Tred Union
  • PTV Group retenu par Bils-Deroo pour gérer le grand compte GiFi
    PTV Group retenu par Bils-Deroo pour gérer le grand compte GiFi
  • Kuehne+Nagel France choisit Trimble
    Kuehne+Nagel France choisit Trimble
  • [Vidéo] Rencontre avec Benjamin Bourdeau, Swoopin
    [Vidéo] Rencontre avec Benjamin Bourdeau, Swoopin
  • Loi Climat et résilience : le TRM appelle à être considéré comme une solution
    Loi Climat et résilience : le TRM appelle à être considéré comme une solution
  • Kuehne+Nagel a enregistré d’excellents résultats en 2020
    Kuehne+Nagel a enregistré d’excellents résultats en 2020
  • STEF nomme Olivier Langenfeld au poste de directeur commerce et marketing
    STEF nomme Olivier Langenfeld au poste de directeur commerce et marketing

Newsletter
Recherche