Le Garac, l’institution d’Argenteuil

Publié le par .

Depuis plus de soixante-dix ans, le Groupement pour l’apprentissage de la réparation de l’automobile et du cycle (Garac) devenu, il y a maintenant plusieurs années, l’École nationale des professions de l’automobile, fait la fierté de la commune du Val-d’Oise.

Depuis sa création en 1948, le Garac a formé plus de 24 000 jeunes venus de toute la France pour suivre une formation tournée vers les métiers de demain.
Depuis sa création en 1948, le Garac a formé plus de 24 000 jeunes venus de toute la France pour suivre une formation tournée vers les métiers de demain.

Créé après-guerre par les principaux organismes professionnels des services de l’automobile et de la mobilité, soutenu par l’Anfa (organisme mettant en œuvre la politique de formation de cette branche professionnelle), le Garac est implanté depuis 1948 sur la commune d’Argenteuil. Sur 17 000 m2 d’ateliers ultramodernes, l’école accueille chaque année 1 350 jeunes lycéens et apprentis dans trois filières : auto, moto et véhicule de transport routier.

Une formation en constante évolution

À ce jour, cet établissement est le seul du secteur automobile à proposer aux jeunes de troisième, seconde, terminale et bac + 2 un cursus complet de 24 diplômes d’État et de la profession. Ils s’échelonnent du CAP à la formation d’ingénieur, en passant par les bacs pro, CQP, BTS, licences. À noter que certaines filières sont également accessibles aux personnes en reconversion professionnelle.

Des valeurs professionnelles

En tant qu’école nationale de la profession, le Garac est attaché à transmettre non seulement des savoirs et savoir-faire, mais aussi un savoir-être ; des éléments qui ont fait sa réputation depuis sa création. « Avec sa pédagogie de projets, ses attentes rigoureuses au niveau comportemental, son équipe de professeurs et de formateurs expérimentés, le Garac a un taux de réussite aux examens de 96 % en moyenne. Mais c’est surtout son taux d’insertion professionnelle de 96 %, aussi bien pour ses lycéens que pour ses apprentis, qui attire les jeunes de toute la France » explique Laurent Roux, directeur général de l’établissement.

Avec son développement de l’enseignement supérieur (formation d’ingénieur unique en Europe, licence professionnelle…), le Garac est également partenaire du Cnam et de son école d’ingénieur, l’EiCnam, de l’Essca, grande école de management, et du GNFA, organisme majeur de la politique de formation continue à ces métiers.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La loi « DADDUE » renforce le libre choix du réparateur
    La loi « DADDUE » renforce le libre choix du réparateur
  • Les stations-service face au risque de « zones blanches »
    Les stations-service face au risque de « zones blanches »
  • Ateliers : l’activité marque le pas
    Ateliers : l’activité marque le pas
  • La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
    La Move Factory, le hub de la mobilité signé Mobivia
  • Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
    Comment l’Opco Mobilités cherche à aider les entreprises à traverser la crise
  • Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
    Le CNPA s’alarme du projet de loi sur la fiscalité automobile
  • Le GNFA dans la tourmente
    Le GNFA dans la tourmente
  • Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
    Véhicules hors d’usage : avec quel réseau collaborent les constructeurs ?
  • Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
    Clas, nouveau RDV sur sa chaîne YouTube
  • Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
    Le superéthanol-E85 distribué dans plus de 2 000 stations-services
  • Würth s’attelle à la formation
    Würth s’attelle à la formation
  • Vers une « phygitalisation » des concessions
    Vers une « phygitalisation » des concessions
  • Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
    Bons chiffres pour la rentrée 2020 de l’apprentissage
  • Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
    Le 3e trimestre voit s’accroitre les liquidations judiciaires
  • Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage
    Malus écologique : la FNA dénonce un rétropédalage

Newsletter
Recherche