Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie

Publié le par .

Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie qui limite le pouvoir d’achat des gros rouleurs.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie.
Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, vient de confirmer lors d’un discours d’une vingtaine de minutes – prononcé lors des 10 ans de l’Autorité de la concurrence – que le Gouvernement souhaitait stopper le monopole des pièces de carrosserie, « dont les prix pénalisent en particulier les gros rouleurs qui subissent l’usure de leur véhicule », affirme-t-il.

Et de poursuivre : « Les prix des pièces, donc celui de la réparation, sont plus élevés chez nous qu’en Europe. Probablement parce qu’en France les constructeurs bénéficient de l’exclusivité de la vente des pièces visibles et que la concurrence se trouve trop faible. Nous prendrons des mesures qui permettront de réduire sensiblement les prix de ces pièces. Nous le ferons progressivement et en lien avec les professionnels. »

Cette levée du monopole se fera d’abord sur les phares, les vitres et les rétroviseurs puis sur les pièces de carrosserie.

Et de conclure : « Nous encouragerons les pièces de seconde main. Nous pouvons rendre considérablement du pouvoir d’achat à nos concitoyens en agissant en la matière. »

Édouard Philippe a aussi annoncé la prochaine mise en place d’un comparateur d’auto-écoles, qui doit permettre le choix éclairé d’une école alors que ces dernières restent opaques sur leur taux de réussite et sur les tarifs appliqués.

Dans la même rubrique :

  • Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
    Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
  • 2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
    2e édition de #CONNECT Aftermarket : le monde de la pièce de rechange se retrouve à Deauville
  • Les 18 bougies du groupe Odis
    Les 18 bougies du groupe Odis
  • Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
    Autodistribution fait son entrée sur le marché espagnol
  • Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
    Dapex s’impose sur le marché de la pièce électrique et de direction
  • Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
    Parts Advisor choisit Opisto pour la pièce d’occasion
  •   [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
    [Evènement] #Connect Aftermarket : Deauville, Capitale de la distribution pièces.
  • Amerigo tient sa première convention
    Amerigo tient sa première convention
  • Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
    Une direction générale groupe chez Parts Holding Europe
  • Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
    Parts Holding Europe : 15 % de croissance en 2018
  • Bernard Cambier rejoint Automotor France
    Bernard Cambier rejoint Automotor France
  • Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
    Hella fait appel à IDLP pour ses livraisons urgentes
  • Pneumaclic fournit Laurent Automobile
    Pneumaclic fournit Laurent Automobile
  • Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
    Automotor ouvre un magasin dédié à sa MDD en Afrique du Nord
  • Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs
    Une année 2018 globalement favorable pour les distributeurs

Newsletter
Recherche