Le Gouvernement met fin au monopole sur les pièces de carrosserie

Publié le par .

Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie qui limite le pouvoir d’achat des gros rouleurs.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie.
Le Premier ministre, Édouard Philippe, confirme la volonté du Gouvernement de mettre fin au monopole des pièces de carrosserie.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, vient de confirmer lors d’un discours d’une vingtaine de minutes – prononcé lors des 10 ans de l’Autorité de la concurrence – que le Gouvernement souhaitait stopper le monopole des pièces de carrosserie, « dont les prix pénalisent en particulier les gros rouleurs qui subissent l’usure de leur véhicule », affirme-t-il.

Et de poursuivre : « Les prix des pièces, donc celui de la réparation, sont plus élevés chez nous qu’en Europe. Probablement parce qu’en France les constructeurs bénéficient de l’exclusivité de la vente des pièces visibles et que la concurrence se trouve trop faible. Nous prendrons des mesures qui permettront de réduire sensiblement les prix de ces pièces. Nous le ferons progressivement et en lien avec les professionnels. »

Cette levée du monopole se fera d’abord sur les phares, les vitres et les rétroviseurs puis sur les pièces de carrosserie.

Et de conclure : « Nous encouragerons les pièces de seconde main. Nous pouvons rendre considérablement du pouvoir d’achat à nos concitoyens en agissant en la matière. »

Édouard Philippe a aussi annoncé la prochaine mise en place d’un comparateur d’auto-écoles, qui doit permettre le choix éclairé d’une école alors que ces dernières restent opaques sur leur taux de réussite et sur les tarifs appliqués.

Dans la même rubrique :

  • Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
    Agra : deux nouveaux directeurs de plates-formes
  • LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
    LKQ et GPC en recul respectivement de 19 % et 14 % sur le second trimestre
  • [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
    [Questions à] Christophe Rollet, président d’Otop
  • Pneumatique : la reprise est là !
    Pneumatique : la reprise est là !
  • Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
    Point S se lance dans la distribution de pièces avec la reprise d’OTOP
  • Groupement : l’Agra recrute
    Groupement : l’Agra recrute
  • La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
    La Feda accueille deux nouveaux administrateurs
  • CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
    CarCat : le nouveau portail de Van Heck Interpièces France
  • L’Agra change sa gouvernance
    L’Agra change sa gouvernance
  • Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
    Alternative Autoparts passe le cap des 100 adhérents
  • Nexus Automotive International se structure en Chine
    Nexus Automotive International se structure en Chine
  • LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
    LKQ Europe : « Nous sortirons plus forts de la crise ! »
  • Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
    Avec « Oust ! » Alliance Automotive Group cherche à capter les véhicules à recycler
  • Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
    Le Brésilien Gerson Prado élu président de Nexus Automotive International
  • Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe
    Comment le Covid-19 a bouleversé la distribution de pièces en Europe

Newsletter
Recherche