Le Gouvernement publie les nouveaux critères de la prime à la conversion

Publié le par .

La nouvelle prime à la conversion des véhicules entrera en vigueur le 1er août 2019. Le décret modifie les conditions d’attribution de la prime à la conversion.

Le décret modifie les conditions d’attribution de la prime à la conversion.
Le décret modifie les conditions d’attribution de la prime à la conversion.

Sans négociation avec la filière automobile, le Gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion.
Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a annoncé que les conditions étaient désormais restreintes et dépendaient du revenu fiscal, et non plus du caractère imposable. De plus, les émissions du véhicule peu polluant, acquis ou loué, doivent être inférieures à 117 g/km de CO2, contre 122 g/km précédemment.

Conditions d’éligibilité

  • Les véhicules acquis doivent présenter des émissions inférieures à 117 g/km de CO2 ;
  • Le montant de la prime ne dépend plus du caractère imposable ou non du ménage mais du revenu fiscal de référence par part. Les différents niveaux de prime sont revus à la baisse, sauf pour les véhicules les plus propres ;
  • Les ménages dans les cinq derniers déciles et les personnes morales ne sont plus éligibles à la prime à la conversion pour les véhicules achetés classés en Crit’Air 1, et les ménages dans les cinq premiers déciles ne sont plus éligibles à la prime à la conversion pour les véhicules achetés classés en Crit’Air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ;
  • Les véhicules dont le coût d’acquisition est supérieur à 60 000 euros TTC ne sont plus éligibles à la prime à la conversion ;
  • L’éligibilité des véhicules flexfuel d’origine fonctionnant au superéthanol E85 prend en compte un abattement de 40 % des émissions de CO2 de ces véhicules.

Le CNPA évoque une nouvelle version "totalement inadaptée et inopérante"

"Le Gouvernement met à la casse la prime à la conversion". Voici les mots du CNPA dans son communiqué en réaction au décret, publié ce matin au JO, relatif aux nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Le CNPA évoque une "réduction drastique des modèles éligibles et des populations qui auront accès à la prime".
Il ajoute qu’il "est conscient du coût de ce dispositif et de la nécessité de la maîtrise des finances publiques, la prime à la conversion est plébiscitée par les Français pour leur accès à la mobilité. Il ne comprend donc pas et ne peut pas cautionner que cette mesure, à la fois sociale, territoriale et écologique, soit mise à mal pour les seuls comptes de l’Etat".

Enfin, le CNPA ajoute que "face à une situation sans précédent pour les automobilistes et les professionnels, le CNPA a sollicité, en grande urgence, une rencontre auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne".

Mots clefs associés à cet article : Législation, Environnement, Véhicules d’occasion, CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion
    Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion
  • Auto1 Group fête ses cinq ans d’implantation en France
    Auto1 Group fête ses cinq ans d’implantation en France
  • Hyundai Motor France confie son remarketing à BCAuto Enchères
    Hyundai Motor France confie son remarketing à BCAuto Enchères
  • Baromètre Autoviza : 2e édition du « comportement d’achat de VO » par les Français
    Baromètre Autoviza : 2e édition du « comportement d’achat de VO » par les Français
  • La cote des diesels résiste
    La cote des diesels résiste
  • Horizon Drive fête les 100 000 visiteurs sur son site
    Horizon Drive fête les 100 000 visiteurs sur son site
  • À quoi ressemble la voiture moyenne d’occasion en 2018 ?
    À quoi ressemble la voiture moyenne d’occasion en 2018 ?
  • Marché de l’occasion : + 1 % sur le semestre
    Marché de l’occasion : + 1 % sur le semestre
  • Leboncoin.fr et l’automobile : toujours davantage
    Leboncoin.fr et l’automobile : toujours davantage
  • Avec Spoticar, PSA s’attaque au VO multimarque
    Avec Spoticar, PSA s’attaque au VO multimarque
  • WeProov lance son outil de chiffrage automatique
    WeProov lance son outil de chiffrage automatique
  • VO : des transactions entre particuliers peu rassurantes
    VO : des transactions entre particuliers peu rassurantes
  • Stampyt signe avec PSA, Toyota et Nissan
    Stampyt signe avec PSA, Toyota et Nissan
  • Le marché de l’occasion au top en avril
    Le marché de l’occasion au top en avril
  • Mon Spécialiste Auto lance son appli pour faciliter les reprises
    Mon Spécialiste Auto lance son appli pour faciliter les reprises

Newsletter
Recherche