Le marché VO accuse une légère baisse

Publié le par .

En mai, 468 255 véhicules ont changé de main, soit une hausse de 47,7 % par rapport à 2020, mais un recul de 3 % par rapport à mai 2019. De son côté, le marché VN progresse avec 141 041 unités. Il s’est ainsi vendu 3,3 occasions pour un véhicule neuf.

En mai, le marché de l’occasion enregistre de bons résultats avec 468 255 mais reste néanmoins en retrait par rapport au mois d'avril.
En mai, le marché de l’occasion enregistre de bons résultats avec 468 255 mais reste néanmoins en retrait par rapport au mois d'avril.

Depuis le début de l’année, le marché de l’occasion progresse de 45,3 % par rapport à 2020 et de 6,3 % par rapport aux cinq premiers mois de 2019. Cependant, le mois de mai accuse un léger recul de 3 % par rapport à mai 2019 et par rapport au mois d’avril avec 517 482 immatriculations enregistrées.

En part de marché, Renault occupe toujours la première place malgré un recul de 3,8 %. Vient ensuite Peugeot (- 1,8 %). De son côté, Citroën progresse de 1 %. En ce qui concerne les motorisations, le diesel perd un peu de part de marché avec 56,5 %, soit 2,8 % de moins par rapport à mai 2020. Les motorisations essence perdent de leur côté 1,1 % en part de marché. En revanche, les hybrides passent de 1,8 à 3,3 %, soit une hausse de 172,5 % en volume et de 84,5 % en part de marché. Enfin, les véhicules électriques doublent leur part de marché (+ 106,89%). « En mai, le marché de l’occasion revient à une certaine normalité mais reste impacté par le manque d’approvisionnement dans les segments les plus jeunes. Pour la première fois, les motorisations essence voient leur part de marché diminuer légèrement au profit des hybrides et des électriques », souligne Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France.

Par ailleurs, les segments des très jeunes occasions poursuivent leur déclin : les VO d’un an perdent ainsi 25,7 % de part de marché. Le segment des occasions de 2-5 ans progresse, lui, de 78,6 % en volume et de 20,9 % en part de marché. Les 11-15 ans, qui représentent 21,44 % en part de marché, et les 16 et plus, 19,12 % en part de marché, accusent un très léger recul par rapport à 2020 (respectivement de - 1,6 % et de - 0,14% ). Enfin, le segment des 6 à 10 ans progresse de 2,93 % avec 95 993 immatriculations (soit 20,5 % de part de marché).

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] Entretien avec Gilles Aubry, Nova MS
    [Vidéo] Entretien avec Gilles Aubry, Nova MS
  • Stellantis Owned Retail se lance dans l’e-commerce VO
    Stellantis Owned Retail se lance dans l’e-commerce VO
  • VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme
    VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme
  • JeVérifie.com se développe et noue des partenariats
    JeVérifie.com se développe et noue des partenariats
  • AutoScout24 sécurise les ventes de VO avec Trustoo
    AutoScout24 sécurise les ventes de VO avec Trustoo
  • Booster son business avec les activités de remarketing et de reprise VO en ligne
    Booster son business avec les activités de remarketing et de reprise VO en ligne
  • Aramis mène à bien son entrée en Bourse
    Aramis mène à bien son entrée en Bourse
  • Enchères VO : une offre multicanal
    Enchères VO : une offre multicanal
  • BYmyCAR nomme Rachid Marzuk pour diriger ses activités VO
    BYmyCAR nomme Rachid Marzuk pour diriger ses activités VO
  • Stimcar lance une vaste campagne de recrutement
    Stimcar lance une vaste campagne de recrutement
  • Emil Frey France développe autosphere.Pro
    Emil Frey France développe autosphere.Pro
  • Talk vidéo avec Coralie Correa : « Le coach Carventura est le guide du client final »
    Talk vidéo avec Coralie Correa : « Le coach Carventura est le guide du client final »
  • Talk vidéo avec Frédéric Lecroart : « Carventura a toujours été identifié comme un bon plan »
    Talk vidéo avec Frédéric Lecroart : « Carventura a toujours été identifié comme un bon plan »
  • [Vidéo] Entretien avec Alexandru Marin, Auto1 Group
    [Vidéo] Entretien avec Alexandru Marin, Auto1 Group
  • Le marché de l’occasion poursuit sa progression
    Le marché de l’occasion poursuit sa progression

Newsletter
Recherche