Le marché du véhicule électrique en baisse de 67 %

Publié le par .

Le segment du véhicule électrifié rechargeable a baissé de 67 % dans un marché quasi à l’arrêt (– 88 %). En un mois, 1 218 voitures particulières électriques (– 62 %), 99 utilitaires électriques (– 86 %) et 428 hybrides rechargeables (– 67 %) ont été immatriculés.

En avril, les immatriculations de véhicules électriques enregistrent une baisse plus modérée dans un marché quasi à l’arrêt. (© Avere-France)
En avril, les immatriculations de véhicules électriques enregistrent une baisse plus modérée dans un marché quasi à l’arrêt. (© Avere-France)

Alors que les immatriculations de voitures particulières chutent de 89 % en avril, les véhicules particuliers électriques comptent 1 218 immatriculations (soit – 62 %). Le segment représente aujourd’hui 5,8 % du marché. Dans le top 3, on retrouve la Peugeot e208, modèle le plus immatriculé pendant le mois d’avril (360 unités, soit 30 % de part de marché), suivie de la Renault Zoe (322 immatriculations et 26 % PDM) et de la Tesla Model 3 (189 unités et 16 % PDM). Pour rappel, depuis le début de l’année, 27 132 voitures particulières électriques ont été immatriculées, soit une progression de 97 % par rapport à 2019.

De leur côté, les véhicules utilitaires électriques enregistrent 99 immatriculations, soit une baisse « historique » de 86 %. Le Renault Kangoo Z.E. est le VU électrique le plus immatriculé pendant le mois d’avril (35 unités, soit 35 % de parts de marché), suivi du Citroën Berlingo (33 immatriculations, 33 % PDM) et du Renault Master (10 unités, 10 % PDM). Depuis le début de l’année, 1 900 utilitaires électriques ont trouvé preneur, soit un marché en baisse de 29 % par rapport à la même période en 2019. Au total, le segment représente 2 % des immatriculations.

Enfin, les véhicules hybrides rechargeables comptent 428 immatriculations, soit un recul de 67 % par rapport à avril 2019.

Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France, commente : « Au global, les résultats depuis le début de l’année restent positifs pour les véhicules légers électriques avec une croissance de 80 % sur les quatre premiers mois de l’année comparé à 2019. Le marché devrait repartir avec la réouverture lundi 11 mai des concessions, d’autant plus que de nombreuses livraisons ont dû être reportées. Néanmoins, l’impact réel de la crise que nous traversons ne pourra être connu qu’à partir de juin dans le meilleur des cas. »

Mots clefs associés à cet article : Avere-France, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
    Nouveau tour de vis pour accélérer la mise en place des ZFE
  • François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
    François Brabander réélu à la présidence du Sesamlld
  • Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
    Le CNPA et Via ID présentent la nouvelle promotion du Moove Lab
  • Imaweb-IDF devient Imaweb
    Imaweb-IDF devient Imaweb
  • Assistance : une saison estivale contrastée
    Assistance : une saison estivale contrastée
  • Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
    Convention citoyenne pour le climat : le CNPA exprime ses inquiétudes
  • FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
    FFED lance sa plate-forme roulezpascher.com
  • Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
    Trophées de l’environnement : PSA et Renault récompensés pour leur solidarité
  • 50 % de part de marché pour le SP95-E10
    50 % de part de marché pour le SP95-E10
  • Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
    Opco Mobilités apporte des solutions au plan « 1 jeune, 1 solution »
  • #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
    #Connect Aftermarket 2020, haut niveau de sécurité et d’intervenants
  • Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
    Progression spectaculaire des V.E. sur juillet et août
  • Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
    Pour CarVertical, fiabilité automobile ne rime pas avec diffusion
  • RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
    RH : les modalités du « Plan jeunes » à 6,7 milliards d’euros
  • Qu’attendent les Français d’un V.E ?
    Qu’attendent les Français d’un V.E ?

Newsletter
Recherche