Le pneu de demain, forcément intelligent

Publié le par .

Alors que plusieurs grands manufacturiers travaillent à l’avènement du pneu intelligent, d’aucuns se plaisent à imaginer ce qu’il sera en mesure d’apporter à l’automobiliste.

Les automobilistes français aimeraient un pneu adaptable à toute situation.
Les automobilistes français aimeraient un pneu adaptable à toute situation.

Le pneu intelligent recouvre diverses acceptions selon le manufacturier ou même l’utilisateur. Nokian Tyres a réalisé une étude, par l’intermédiaire de YouGov, pour justement relever les souhaits des conducteurs européens. Cette enquête révèle que 40 % des automobilistes français attendent de leur « pneu du futur » qu’il pallie le besoin de changement de pneu en fonction des saisons. C’est la plus forte demande des utilisateurs français. Et pour cause, si la réglementation diffère en Europe d’un pays à l’autre, en France l’utilisation du pneu hiver n’est pour l’instant pas une contrainte. Seuls des panneaux de signalisation invitent à rouler avec un équipement adapté pour accéder à certains endroits, comme des stations de ski.

Le même pneu, quelles que soient la route et les conditions météorologiques

D’ailleurs il était question de mettre en place une nouvelle réglementation au mois de novembre prochain qui enjoindrait de s’équiper de solutions hiver pour circuler sur certains tronçons de route, notamment montagneuses. Or, d’après le SPP (Syndicat des professionnels du pneu), cette mesure ne sera pas effective à la date prévue, les autorités jugeant la mesure impopulaire. Néanmoins d’après l’étude du manufacturier finlandais et l’augmentation des ventes de pneus de 4 saisons, les Français sont sensibles à la nécessité de disposer de pneus adaptés.

En outre, 35 % des personnes interrogées lors de l’enquête souhaiteraient que leur futur pneu utilise la technologie des capteurs pour s’adapter aux différentes conditions. Si aujourd’hui ces capteurs permettent de renseigner sur la pression et la température des pneus, les utilisateurs aimeraient que le pneu intelligent aille encore plus loin. « Ces pneus intelligents pourront s’adapter automatiquement aux conditions météorologiques et routières en changeant au besoin la sculpture de la bande de roulement » prédit Teemu Soine, responsable des nouvelles technologies de Nokian Tyres.

Un pneu doté d’une surface adaptable

D’ailleurs Continental travaille actuellement sur ce genre de technologie. En effet, le ContiAdapt, un pneu qui ajuste sa pression en fonction de la surface de contact, permet à la jante de varier sa largeur selon que le sol est humide, inégal, glissant ou normal. Ainsi, sur une route lisse et sèche, le pneu dispose-t-il d’un point de contact plus léger avec une pression plus élevée dans l’optique d’une conduite éco-énergétique. À l’inverse, sur une chaussée glissante, la pression se fera plus basse avec une surface de contact plus importante.

« Par exemple, par temps humide, les rainures de stockage de l’eau pourront augmenter leur volume et ainsi réduire les risques d’aquaplanage » ajoute le responsable de Nokian Tyres, précisant que le manufacturier travaille également à développer des produits toujours plus fiables.

Une réalité à l’horizon 2024

Et c’est justement la troisième préoccupation des Français, d’après l’enquête de Nokian. En effet, 30 % d’entre eux veulent que « l’intelligence » permette aux pneus de prochaines générations d’être encore plus sûrs. « Pour que cela devienne une réalité, nous devons rendre les capteurs suffisamment durables et sûrs et que cette technologie intelligente fasse partie intégrante du processus de fabrication de pneus », précise-t-on chez Nokian.

Les manufacturiers tablent sur l’arrivée de ces nouvelles technologies d’ici à cinq ans. « À cette échéance, le pneu intelligent sera capable de mesurer lui-même sa profondeur de structure et de détecter la présence d’un objet étranger dans sa carcasse » assure Yann Le Chevalier, responsable du service Clientèle technique de Continental en France.

Mots clefs associés à cet article : Nokian Tyres, Continental, Pneumatique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
    Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
  • Dyson dévoile son concept électrique
    Dyson dévoile son concept électrique
  • Aiways adopte la batterie « en sandwich »
    Aiways adopte la batterie « en sandwich »
  • Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
    Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
  • NSK, nouveau roulement pour V.E.
    NSK, nouveau roulement pour V.E.
  • Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
    Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
  • BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
    BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
  • WeProov lance une solution le temps du Covid-19
    WeProov lance une solution le temps du Covid-19
  • Armor conçoit une bâche solaire
    Armor conçoit une bâche solaire
  • Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
    Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
  • ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
    ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
  • NTN-SNR développe un roulement de vilebrequin
    NTN-SNR développe un roulement de vilebrequin
  • [Vidéo] Goodyear reCharge : le pneu autorégénératif à partir de capsules de gomme
    [Vidéo] Goodyear reCharge : le pneu autorégénératif à partir de capsules de gomme
  • BorgWarner revient au simple turbo
    BorgWarner revient au simple turbo
  • Blue.on, le filtre à huile nouvelle génération
    Blue.on, le filtre à huile nouvelle génération

Newsletter
Recherche