Le premier convoi en peloton poursuit sa route

Publié le par .

Le projet de recherche allemand de DB Schenker, MAN Truck & Bus et l’Université Fresenius, qui a mis en service le 25 juin 2018 deux camions connectés en convoi, poursuit sa phase de test sur l’autoroute A9.

Le convoi en  peloton est possible grâce à une « barre d’attelage » électronique à travers laquelle passe l’ensemble des informations nécessaires au roulage, en toute sécurité, des deux véhicules.
Le convoi en peloton est possible grâce à une « barre d’attelage » électronique à travers laquelle passe l’ensemble des informations nécessaires au roulage, en toute sécurité, des deux véhicules.

Rappelons que ce projet a débuté le 25 juin avec des essais réguliers de camions connectés sur un parcours de 145 kilomètres. Les essais sont effectués charge à vide jusqu’à début août. Ensuite, le convoi parcourra ce même trajet tous les jours, effectuant jusqu’à trois voyages quotidiens et chargés partiellement de pièces détachées de machines, de boissons ou de papier par exemple.

Au cours de ces essais pratiques sans précédent, la technologie du peloton pour la logistique sera encore plus optimisée, notamment en ce qui concerne les systèmes de sécurité, la consommation de carburant et une meilleure utilisation des infrastructures autoroutières.

Le terme peloton s’applique à un système de convoi routier dans lequel au moins deux camions peuvent rouler sur l’autoroute en se suivant de près à l’aide de systèmes techniques d’assistance à la conduite et de contrôle, notamment en matière de sécurité. Tous les véhicules du convoi sont reliés entre eux par une « barre d’attelage » électronique, utilisant la communication de véhicule à véhicule. Le camion de tête détermine la vitesse et la direction, et les autres véhicules suivent.

« Ces tests sont très importants car, tout en construisant le futur, ils permettent d’avoir des retombées concrètes sur notre offre actuelle. Ainsi, en intégrant de série dix technologies d’assistance à la conduite, les tracteurs que nous commercialisons aujourd’hui permettent à chacun de nos clients de conduire de façon plus efficiente, plus sûre et plus simple que jamais » a déclaré Jean-Yves Kerbrat, président de MAN Truck & Bus France.

Mots clefs associés à cet article : MAN, Conduite autonome

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Volvo Trucks forme en alternance et recrute
    Volvo Trucks forme en alternance et recrute
  • Renault Trucks renforce la protection des usagers de la route
    Renault Trucks renforce la protection des usagers de la route
  • Daimler Trucks rachète Torc Robotics
    Daimler Trucks rachète Torc Robotics
  • Daimler surveille à distance la santé des batteries
    Daimler surveille à distance la santé des batteries
  • Iveco : un recul assumé sur le « plus de 16 tonnes »
    Iveco : un recul assumé sur le « plus de 16 tonnes »
  • Daimler crée Mercedes-Benz Trucks France
    Daimler crée Mercedes-Benz Trucks France
  • Scania souhaite accroître son parc roulant de 45 % d’ici à 2024
    Scania souhaite accroître son parc roulant de 45 % d’ici à 2024
  • MAN Truck & Bus est désormais une société anonyme européenne
    MAN Truck & Bus est désormais une société anonyme européenne
  • Scania mise sur l’énergie et les carburants alternatifs
    Scania mise sur l’énergie et les carburants alternatifs
  • DAF juge et récompense ses meilleurs fournisseurs de 2018
    DAF juge et récompense ses meilleurs fournisseurs de 2018
  • Iveco : plein gaz au SITL
    Iveco : plein gaz au SITL
  • Volvo Trucks mise aussi sur l’électrique
    Volvo Trucks mise aussi sur l’électrique
  • Renault Trucks : des performances françaises à dupliquer dans le monde
    Renault Trucks : des performances françaises à dupliquer dans le monde
  • Volvo Trucks réduit la consommation de son FH I-Save
    Volvo Trucks réduit la consommation de son FH I-Save
  • Volvo Trucks Rental surperforme
    Volvo Trucks Rental surperforme

Newsletter
Recherche